Image météo en trois dimensions par laser

26 Août 2008
Le nouveau système de mesure LIDAR à Payerne.

Le nouveau système de mesure LIDAR à Payerne.

Le 26 août, l’École polytechnique fédérale de Lausanne, le Fonds national suisse et MétéoSuisse inaugureront le nouveau système de mesure LIDAR à Payerne. Constituant une innovation en technique de mesure, cette installation unique au monde fournit des données en continu sur la teneur en vapeur d’eau dans l’atmosphère.


Les météorologues ont besoin de la troisième dimension pour établir des prévisions avec une grande précision. Car la météo « se passe» en hauteur. Grâce au système de mesure LIDAR (light detection and ranging) développé par l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l’humidité de l’air dans l’atmosphère peut être observée en continu et de façon automatique jusqu’à une altitude de 10 kilomètres. Le 26 août, l’EPFL remettra au service de météorologie nationale MétéoSuisse ce système novateur de télédétection à partir du sol. Ce projet a bénéficié du financement du Fonds national suisse (FNS).

Un savoir-faire suisse unique au monde
Le système mis au point à l’EPFL envoie un rayon laser en direction du ciel, mesure l’écho revenant des différentes couches de l’atmosphère et en déduit un profil de température et de vapeur d’eau. La résolution spatio-temporelle des données est excellente, et la stabilité sans pareille au plan international. Même après une phase pilote de plusieurs mois, il n’a pas fallu réétalonner le LIDAR. Or les systèmes traditionnels ont besoin d’un nouvel étalonnage quasi quotidien. Selon le professeur van den Bergh, du Laboratoire de pollution atmosphérique et du sol à l'EPFL, « ce LIDAR va servir de référence à d’autres systèmes existants ou futurs, d’autant que la télédétection est une technique en plein essor.»

 

Un complément idéal aux systèmes de mesure de MétéoSuisse
Le nouvel instrument LIDAR sera en fonction au Centre de technique de mesure en météorologie de Payerne, qui est rattaché à MétéoSuisse. Il complète de façon optimale les systèmes de mesure classiques de MétéoSuisse : le réseau de mesure au sol SwissMetNet, les radiosondages au moyen de ballons-sondes, les radars de précipitations, les systèmes de télédétection que sont les profileurs de vent et les radiomètres de température, ainsi que la station du réseau mondial d’observation du rayonnement à la surface de la Terre (Baseline Surface Radiation Network). La combinaison intelligente de toutes ces valeurs ouvre de nouvelles perspectives, dont les modèles de prévisions météorologiques profiteront également. C’est en effet la première fois que l’on dispose de données en continu sur la vapeur d’eau, avec une résolution aussi élevée.

Contacts
MétéoSuisse
Bertrand Calpini, chef de la Station aérologique de Payerne, 026 662 62 11
Bärbel Zierl, responsable de l’information auprès de MétéoSuisse, 044 256 93 51

EPFL
Hubert van den Bergh, professeur et directeur du laboratoire de pollution atmosphérique et du sol, 021 693 3620

 
Logo Careerjet
Bookmark and Share