Exoplanète de type super-terre

Exoplanète de type super-terre

Les astrophysiciens de l’Université de Genève viennent d’identifier, pour la première fois, la structure d’une exoplanète de type super-Terre. 

Après être parvenus à mesurer la dimension et la masse de CoRoT-7b, la plus petite des exoplanètes connues à ce jour, les scientifiques peuvent affirmer qu’elle est rocheuse, comme la Terre. Ces résultats d’une grande précision ont été obtenus au moyen de HARPS, le système spectrographique basé à La Silla, au Chili, mis au point par l’Observatoire de l’UNIGE. CoRoT-7b se trouve si proche de son étoile-hôte qu’il y fait une température infernale, qui témoigne de la présence d’océans bouillants de laves en fusion.

Comme l’indique Didier Queloz de l’Observatoire de  l’Université de Genève, un modèle exemplaire d’étude des super-Terres vient d’être établi par ces observations. 

 
Logo Careerjet
Bookmark and Share