Les jeunes aiment la radio et le font savoir

Les jeunes aiment la radio et le font savoir

  • > Pour les médias
  • > Pour les alumni
  • > Pour les étudiants
  • > Pour les collaborateurs
  • > For Prospective Students

Une enquête menée par trois chercheurs de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel montre que les 15 à 20 ans apprécient ce média. Mais pas toujours là où on s’y attend. C’est l’objet d’un des exposés figurant au programme du 4e Atelier Radiophonique Romand (Araro) qui se tient ce matin à l’Université de Neuchâtel.

L’enquête signée Cinzia Dal Zotto, Stéphane Matteo et Claude Jeanrenaud repose sur l’analyse de près de 700 questionnaires en provenance des cantons de Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud. Elle révèle que près d’un tiers des personnes interrogées écoute la radio tous les jours ou presque. Les contenus préférés des jeunes auditeurs sont la musique avant toute chose (83%), suivie par les émissions humoristiques ou de divertissement.

Les jeunes en apprentissage sont plus nombreux à écouter la radio que les étudiants. Ceci s’explique sans doute par le fait que, dans de nombreux secteurs professionnels, il est coutumier d’entendre la radio en permanence. Près d’une personne sur deux avoue d’ailleurs le faire en travaillant.

Si la fréquence d’écoute est journalière, la durée est plutôt brève : moins de trente minutes pour la majorité des cas (45.7%). Notons tout de même une part de 8.9% qui avoue des durées d’écoute supérieures à 10 heures ! Les déplacements sont les moments les plus favorables pour se distraire en se branchant sur leurs stations favorites: 52,3 % dans la voiture et 20% via leur téléphone portable, ou l’ordinateur. Plus étonnant, une partie de la population interrogée utilise un téléviseur pour écouter la radio (7.4%). Enfin, en ces temps où on pense que le zapping est de rigueur, l’enquête apporte un démenti assez net ! 59% des auditeurs sont plutôt fidèles, contre 39% de zappeurs.

Les ateliers annuels Araro sont le fruit d’un partenariat entre les Radios Régionales Romandes, l’Académie du journalisme et des médias de l’Université de Neuchâtel et la Radio Télévision Suisse. Leur objectif est de permettre à tous les professionnels de la radio de se rencontrer une fois par an afin de débattre des thèmes actuels et spécifiques de la branche. La présence d’intervenants de différents pays offre également un regard critique et enrichit la réflexion.

 
Logo Careerjet