Changement à la tête de la Haute Ecole Spécialisée HES-SO

C’est en avril 2003 qu’Anne-Catherine Lyon prenait la présidence du Comité stratégique, succédant à Martine Brunswick Graf, conseillère d’Etat genevoise. A cette époque, l’effectif de la HES-SO était d’à peine 10 000 étudiantes et étudiants et quatre domaines, dont ceux de la Santé et du Travail social qui venaient d’être intégrés. Anne-Catherine Lyon a accompagné avec beaucoup de compétences et de doigté l’intégration de ces nouveaux domaines puis l’arrivée, deux ans plus tard, de ceux des arts (Arts visuels ainsi que la Musique et Arts de la scène).

Plus récemment, Anne-Catherine Lyon a eu une influence déterminante et a endossé avec beaucoup de compétences la lourde responsabilité de faire avancer le processus politique conduisant à l’adoption d’une nouvelle convention intercantonale de la HES-SO. Ce projet, répondant aux exigences de la Confédération, a été mené avec la participation active de la Commission interparlementaire ad hoc qui l’a validé en juin 2011.

Claude Roch est membre du Comité stratégique de la HES-SO depuis mai 2001 et en assume la vice-présidence depuis juin 2009. Il apporte ainsi une parfaite connaissance des dossiers et assure la continuité pour l’entrée en vigueur de la nouvelle convention. Philippe Gnaegi est entré au Comité stratégique en avril 2009 et s’est très rapidement impliqué dans ce rôle. En choisissant à l’unanimité deux représentants issus de cantons qui n’appartiennent pas à l’Arc lémanique, le Comité stratégique donne un signal fort en faveur des cantons de tailles moyennes.

Aujourd’hui, la HES-SO est, avec 16’000 étudiantes et étudiants, devenue la première HES et la seconde Haute école de Suisse en taille, derrière l’Université de Zurich. Cette progression a demandé de très grands efforts à l’ensemble des partenaires et en particulier aux cantons qui ont apporté un soutien constant aux 27 écoles qui constituent la HES-SO. Sous l’impulsion d’Anne-Catherine Lyon, l’institution s’est fait une place sur la scène nationale, voire internationale. Elle préside depuis 2009 une importante instance nationale qui est le Conseil Suisse des Hautes écoles spécialisées. A l’avenir, elle restera membre du Comité stratégique en tant que représentante du canton de Vaud et continuera ainsi à apporter son excellente maîtrise des dossiers et son engagement pour une HES forte en Suisse occidentale.

 
Logo Careerjet
Bookmark and Share