Santé en milieu pénitentiaire (2020)

 
Universität Genf

OrtGenf, Lake Geneva region, Schweiz
KategorieGesundheit
Karriere
TypCAS

Ce CAS, destiné à des professionnels expérimentés et impliqués dans le domaine des soins en milieu pénitentiaire, répond à une préoccupation de santé publique que cela soit au niveau de la prévention, de la gestion, du suivi clinique, des soins pénitentiaires et de la réinsertion.

Médecin, professionnel de la santé, travailleur social ou tout professionnel exerçant dans le domaine pénitentiaire et souhaitant acquérir ou approfondir des compétences cliniques ainsi que des notions théoriques et juridiques applicables dans son environnement professionnel

Au regard des evolutions societales et juridiques, les soins en milieu penitentiaire se sont complexifies. La creation de nouvelles structures carcerales entraine le besoin d’un savoir professionnel etendu alliant connaissances scientifiques et pratique clinique.
L’interface entre pathologies, aspects securitaires, sante, prevention et prise en charge en milieu penitentiaire rend d’autant plus sensible la necessite d’une formation pluridisciplinaire. Cette formation vise a acquerir des competences specifiques pour travailler avec les personnes incarcerees, privees de liberte ou faisant l’objet d’une obligation de soins.

Acquerir et approfondir des connaissances et des pratiques de base concernant la medecine interne generale (urgences, promotion de la sante et actions de prevention)

Aborder des affections specifiques de la medecine penitentiaire (jeune de protestation, maladie grave au pronostic fatal a court terme, acces aux soins)

Savoir porter une attention particuliere aux populations vulnerables en milieu carceral: adolescents, migrants, femmes, population geriatrique, handicapes moteurs et mentaux

Le Certificat de formation continue (CAS) en Sante en milieu penitentiaire / Certificate of Advanced Studies (CAS) in Health in Detention delivre par l’Universite de Geneve aux participants ayant satisfait aux conditions de contrôle des connaissances des modules et du travail de fin d'études.

L’admission se fait sur dossier, lequel doit comporter: le bulletin d’inscription, une lettre de motivation, un CV avec copies des diplomes obtenus ainsi que des informations concernant l’experience professionnelle (justificatif de la duree, du taux et du type d’activite professionnelle). Le Comite directeur se reserve le droit de proposer un entretien individuel.

Les candidats doivent obtenir l’accord de leur employeur si la participation a la formation se fait sur leur temps de travail.

Prof. Hans Wolff, Departement de medecine et sante communautaires, Faculte de medecine, Universite de Geneve, medecin-chef du Service de medecine penitentiaire, Departement de medecine communautaire, de premier recours et des urgences, Hopitaux universitaires de Geneve (HUG), co-directeur
Prof. Panteleimon Giannakopoulos, Departement de psychiatrie,Faculte de medecine, Universite de Geneve, medecin-chef du Service des mesures institutionnelles, Direction medicale et qualite, HUG, co-directeur
Dre Stéphanie Baggio, chargée de recherche, Service de médecine pénitentiaire, Département de médecine de premier recours, HUG
Dr Ariel Eytan, charge de cours, Departement de psychiatrie, Faculte de medecine, Universite de Geneve, medecin adjoint agrege, Direction medicale et qualite, Service des mesures institutionnelles, HUG
Dr Laurent Getaz, medecin adjoint agrege, Service de medecine penitentiaire, Departement de medecine de premier recours, HUG
Diane Golay, responsable des psychologues, Service de medecine penitentiaire, Departement de medecine de premier recours, HUG
Dr Patrick Heller, medecin responsable d’unite, Service de medecine penitentiaire, Departement de medecine de premier recours et Service de psychiatrie adulte, Departement de psychiatrie, HUG
Prof. Samia Hurst, directrice, Département de santé et médecine communautaires, Faculte de medecine, Universite de Geneve
Armand Rivieres, responsable des soins, Service des mesures institutionnelles, Direction medicale et qualite, HUG
Dre Marinette Ummel, chargee d'enseignement, Institut ethique Histoire Humanites, Faculte de medecine, Universite de Geneve, juriste, Centre universitaire romand de medecine legale, Departement de medecine de premier recours, HUG
Myriam Vaucher, responsable des soins, Departement de psychiatrie, HUG
Sylvie Welker, responsable des soins, Departement de medecine de premier recours, HUG

Dre Komal Chacowry Pala, medecin, Service de medecine penitentiaire, HUG
Dr Didier Delessert, medecin-chef, Service de medecine penitentiaire, Hopital du Valais
Prof. Jean-Marc Elchardus, Hopital Edouard Herriot, Lyon, France
Dr Jean-Pierre Restellini, ancien president de la Commission nationale de prevention de la torture
Prof. Christian-Nils Robert, professeur honoraire, Faculte de droit, Universite de Geneve
Aline Schuwey, adjointe a la direction des soins, Centre neuchatelois de psychiatrie (CNP)
Dr Nguyen-Toan Tran, médecin adjoint agrégé responsable d'unité, Service de médecine pénitentiaire, HUG
Prof. Heino Stover, directeur, Institut pour la recherche en addiction, Haute Ecole de sante Francfort, Allemagne
Franz Walter, directeur de l'etablissement de Bellechasse, Fribourg

La Faculte de medecine de l’Universite de Geneve, Departement universitaire de psychiatrie et Departement de sante et medecine communautaire, propose, en collaboration avec les Hopitaux universitaires de Geneve (HUG), le Certificat de formation continue (CAS) en Sante en milieu penitentiaire.

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d’un masculin et d’un féminin.

Bitte beziehen Sie sich bei Ihrer Anmeldung auf myScience.ch und die Referenz edu.myScience.ch/id1291