Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles (2021)

 
University of Geneva

LocationGeneva, Lake Geneva region, Switzerland
CategoryHealth
typeCAS
Deadline15 October 2020

CAS conjoint avec l’Université de Lausanne

Ce CAS s’adresse aux clinicien-ne-s travaillant dans les structures de soins spécifiques aux patient-e-s étrangers ou provenant de minorités, mais aussi aux soignant-e-s intéressé-e-s par ces problématiques. Il vise à comprendre la complexité de la santé et des enjeux de la prise en charge.



Développer la compréhension des approches transculturelles dans le système de la médecine et des soins en prenant en compte les enjeux et défis de la société actuelle

Intégrer les approches transculturelles dans la pratique clinique en menant une réflexion interprofessionnelle et en interrogeant ses propres référentiels métiers, culturels et personnels

Professionnel-le de la santé et du social (médecins, psychiatres, infirmier-ère, sage-femme homme, diététicien-ne psychologue, travailleur-euse social-e, psychomotricien-ne, logopédiste, ergothérapeute, etc.) travaillant dans des contextes de soins

Assurer la prise en charge et garantir la qualité des soins et de l’accompagnement de patient-e-s en prenant en compte l’impact de la diversité dans la relation soignant-soigné, notamment dans le cas de personnes issues de minorités culturelles et/ou linguistiques

Connaître et appliquer les outils de communication des approches transculturelles dans sa relation avec le-la patient-e, ses proches et en équipe interprofessionnelle

4 modules thématiques alliant connaissances interdisciplinaires, réflexion clinique et travail sur la pratique professionnelle individuelle, en équipe, en réseau, à partir d’approches transculturelles. Le module 5 (travail de fin d’études) est réparti sur toute la durée du CAS:

Prof. Idris GUESSOUS, Dre Melissa DOMINICE DAO, HUG et Faculté de médecine, Université de Genève

Prof. Jacques CORNUZ, Prof Patrick BODENMANN, Unisanté et Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne

La population suisse se caractérise par une grande diversité dans les domaines socio-économiques, culturels, linguistiques ou religieux pour ne citer que ceux-là. Cette diversité croissante lance des défis stimulants aux institutions publiques et en particulier aux institutions de santé. Un de ces défis est de garantir une égalité de traitement à tous les patient-e-s quels que soient leur origine, leur langue, leurs moyens économiques ou leur situation personnelle.
Ce CAS vise à comprendre la complexité de la santé liée à la diversité ainsi que les enjeux de la prise en charge pour chaque membre du triangle soignant-soigné-système de soins. Centré sur le développement de compétences transculturelles, il offre un espace pour travailler sa pratique en s’appuyant sur les concepts, méthodes et études de cas présentés en formation. Ce programme bénéficie de l’apport d’enseignant-e-s universitaires, de nombreux-euses expert-e-s et de praticiens-nes.

Comprendre l’impact de la barrière linguistique sur la qualité et la sécurité des soins, connaître les différentes stratégies lors de barrières linguistiques et le choix optimal pour chaque situation

Reconnaître lorsqu’un-e patient-e est en situation de faible littératie en santé, comprendre les enjeux pour le-la soignant-e et adapter sa communication au-à la patient-e

Connaître les enjeux essentiels de la prise en charge des patient-es sourd-es et malentendant-es et savoir faciliter la rencontre avec ces patient-es

Savoir identifier les éléments menant à une discrimination ou une stigmatisation du-de la patient-e, y compris ses propres préjugés et stéréotypes, afin de faciliter le lien avec le-la patient-e

Identifier les facteurs de complexité qui interagissent dans la prise en charge de populations spécifiques ou de milieux particuliers et les transposer à d’autres situations de précarité ou de minorité

Le travail de fin d’études prend la forme d’un rapport écrit en lien avec la pratique professionnelle de l’étudiant-e (projet de recherche, d’évaluation ou d’intervention). Le sujet est choisi dès le premier module en accord avec les responsables de la formation et l’étudiant-e est accompagné-e dans cette démarche. Il permet d’appliquer les outils, compétences et connaissances acquis pendant la formation et de développer une réflexion critique et argumentée.

Chaque module et le travail de fin d’études est évalué selon des modalités communiquées aux étudiant-e-s en début de formation.
Le travail de fin d’études est intégré au module 5.

Le Certificat de formation continue (CAS) en santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles / Certificate of Advanced Studies in Transcultural Approaches to Diversities in Health Care est délivré conjointement par la Faculté de médecine de l’Université de Genève et la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne.

Ce CAS s’adresse aux clinicien-ne-s travaillant dans les structures de soins spécifiques aux patient-e-s étrangers ou provenant de minorités, mais aussi aux soignant-e-s intéressé-e-s par ces problématiques. Il vise à comprendre la complexité de la santé et des enjeux de la prise en charge.

Être titulaire au minimum d’une licence ou d’un baccalauréat universitaire ou d’un bachelor HES ou d’un titre jugé équivalent dans le domaine de la formation

Attester d’une expérience professionnelle ou associative d’au moins 2 ans à plein temps ou son équivalent à temps partiel dans le domaine de la santé ou des soins

Une attestation est délivrée aux participant-e-s ayant suivi uniquement le premier module et ayant passé avec succès l’évaluation correspondante.

C’est un CAS très bien pensé et construit qui nous tient en haleine tout au long de la formation. Je l’ai vivement recommandé à mes collègues de travail. Je souligne la qualité de travail et l’implication des deux formateursainsi que de l’organisation administrative. Participant à l’édition 2017

Cette formation permet l’acquisition de connaissances scientifiques aussi bien que d’outils pratiques. Elle permet de développer un réseau professionnel. Participant à l’édition 2019

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d’un masculin et d’un féminin.

Web

 
In your contacts, please refer to myScience.ch
and reference edu.myScience.ch/id1230