Psychothérapie psychanalytique (2020)

 
University of Geneva

LocationGeneva, Lake Geneva region, Switzerland
CategoryHealth
Psychology
typeCAS
Deadline30 June 2020

Ce MAS s’adresse aux psychologues souhaitant acquérir, à travers une formation complète, les savoirs, savoir-faire et savoir-être nécessaires à la conduite autonome de psychothérapies psychanalytiques ainsi qu’aux médecins psychiatres au titre de la formation continue.

Savoir conduire des psychothérapies psychanalytiques dans un cadre ambulatoire, hospitalier ou communautaire, pour une clientèle privée ou bénéficiant de soins auprès d’institutions publiques

Savoir conduire des psychothérapies psychanalytiques dans un setting individuel, et être sensibilisé aux interventions de crise, de couple, de famille ou de groupe

Psychologue souhaitant obtenir le titre fédéral de psychothérapeute, psychiatre spécialiste en psychiatrie et psychothérapie souhaitant approfondir sa formation en psychothérapie psychanalytique

Le programme complet en psychothérapie psychanalytique mène à la conduite autonome de psychothérapies psychanalytiques au regard des exigences de la LPsy

Le MAS en Psychothérapie psychanalytique répond en priorité aux besoins des psychologues souhaitant obtenir un titre fédéral de psychothérapeute, mais il est également compatible avec les exigences de la formation continue en psychothérapie psychanalytique

La formation dure environ 6 ans.

Connaissances et savoir-faire : 

Pratique psychothérapeutique (500h min.)

Supervision individuelle et de groupe (150h, dont au moins 50 de supervision individuelle)

Expérience thérapeutique personnelle (150h, dont au moins 100h en individuel)

Pratique clinique (2 ans à 100% auprès d’institutions reconnues)

Faculté de médecine, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation (FPSE), Université de Genève o Faculté des sciences sociales et politiques, Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne, Département de psychiatrie-CHUV (DP-CHUV)

Association Romande pour la Psychothérapie Analytique de Groupe (ARPAG) ; Association Suisse Romande de l’Ecole Européenne de psychanalyse - New Lacanian School (ASREEP-NLS) ; Association Suisse pour la Psychanalyse de l'Enfant et de l'Adolescent (ASUPEA); Département de psychiatrie du CHUV (DP) ; Département de santé mentale et de psychiatrie des HUG (DSMP) ; European Federation of Psychoanalytic Psychotherapy in the Public Sector de Suisse romande (EFPP) ; Fondation de Nant, secteur psychiatrique de l’Est vaudois ; Hôpital du Valais, Pôle de psychiatrie et psychothérapie du Centre Hospitalier du Valais Romand ; Réseau Fribourgeois de Santé Mentale (RFSM) ; Service d’enseignement spécialisé et d’appui à la formation du canton de Vaud (SESAF) ; Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent des HUG (SPEA) ; Société suisse de psychanalyse - Centre de psychanalyse de Suisse romande (CPSR) ; Service Universitaire de psychiatrie pour enfants et adolescents du CHUV (SUPEA)

20 crédits ECTS: bases théoriques en psychanalyse et en psychopathologie clinique ; construction et présentation de cas ; modalités d’intervention et de psychothérapie psychanalytiques.

Chaque participant·e choisit 3 Certificates of Advanced Studies (CAS) parmi l’offre des 8 CAS en psychanalyse proposés par les universités de Lausanne et Genève. Chaque CAS est reconduit tous les 4 ans:

Formation transverse (80h d’enseignement organisées par le programme, 3 crédits ECTS)
Enseignements communs aux filières de formation en Psychanalyse, Systémique et TCC

Supervisions de groupe durant le cursus des CAS  (de 72 h à 90 h organisées par le programme, 6 crédits ECTS) Des heures de supervision de groupe sont incluses dans les CAS (voir Formation approfondie ci-dessus). Leur volume varie selon le CAS suivi.

Complément de supervision  (de 60 h à 78 h, dont au moins 50h de supervision individuelle, organisées par et à la charge du·de la participant·e, 4 crédits ECTS) Pour obtenir le MAS, le·la participant·e doit effectuer un total de 150 h de supervision, dont au moins 50 h en individuel. Dans ces 150 h sont comprises les supervisions de groupe suivies lors des CAS. Leur volume pouvant varier selon le CAS suivi, chaque participant·e complète ses heures de supervision afin d’effectuer le nombre total d’heures de supervision requis. Les heures de supervision sont réalisées auprès de superviseurs·euses externes au lieu de pratique, reconnu·e·s par la filière et appartenant aux sociétés, associations et institutions collaboratrices du MAS. Le coût horaire est estimé à CHF 160.- pour une supervision individuelle et à CHF 50.- pour une supervision en groupe

Expérience thérapeutique personnelle (150 h, dont au moins 100 h en individuel, organisées par et à la charge du·de la participant·e)
Le·la participant·e planifie lui-même ses heures d’expérience thérapeutique personnelle avant le début de la formation ou au plus tard au début de son premier CAS. Le coût horaire est estimé à CHF 180.- pour une expérience thérapeutique en individuel et à CHF 50.- pour une expérience thérapeutique en groupe

Pratique psychothérapeutique  (Au moins 500 heures d’activité psychothérapeutique et 10 cas traités ou en cours de traitement) Une large expérience clinique et psychothérapeutique dans l’axe psychanalytique est requise auprès de patient·e·s présentant divers types de pathologies. Le·la participant·e est engagé·e dans une pratique psychothérapeutique dès le début de la formation et en atteste lors de la demande d’obtention du MAS.

Pratique clinique 
A la fin du cursus, les participant·e·s doivent pouvoir justifier d’une pratique clinique équivalente à 2 ans à 100% auprès d’institutions reconnues. Un an au moins doit s’effectuer dans une institution ambulatoire ou stationnaire de soins psychothérapeutiques-psychiatriques, et un an au plus peut s’effectuer dans une institution psychosociale.

Le programme conduit à l’obtention d’un Master of Advanced Studies en psychothérapie psychanalytique décerné conjointement par l’Université de Genève et l’Université de Lausanne.

Être titulaires d’une maîtrise universitaire en psychologie délivrée par une université suisse ou une haute école suisse en psychologie (ou d’un titre jugé équivalent) ou être titulaires d’un titre de médecin spécialiste en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ou de l’adulte ou sur le point de l’obtenir (ou d’un titre jugé équivalent)

Avoir une expérience pratique suffisante dans le domaine de la clinique, c’est-à-dire être engagé·e au minimum à 40% dans une activité clinique permettant de mener des psychothérapies dans l’orientation psychanalytique en tant que psychologue ou psychiatre 2 (avec suivi de 2 cas de psychothérapie minimum). Cette condition doit être remplie au plus tard à la fin de la première année de formation

Pour les candidat·e·s psychologues uniquement, attester d’une formation initiale en psychologie clinique et psychopathologie équivalente à 12 crédits ECTS acquis durant la formation prégraduée ou après la fin des études. Si ladite formation n’est pas exprimée en crédits ECTS, elle doit couvrir au moins 120 heures d’enseignement en présentiel

Président:

Prof. P. Roman, professeur de psychologie clinique, psychopathologie et psychanalyse, Institut de psychologie, Faculté des sciences sociales et politiques (SSP), UNIL; psychologue psychothérapeute

Membres du Comité directeur:

Dr. M. Almesber, psychiatre-psychothérapeute; médecin hospitalier au DP-CHUV ; membre de l’ARPAG
Dr J. Bartolomei, psychiatre-psychothérapeute FMH, médecin adjoint, HUG; psychanalyste; membre associé de la SSP; membre CPSR, Genève
Prof. M. Debbané, professeur, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Genève; psychologue psychothérapeute FSP, Genève
Prof. J.-N. Despland, psychiatre psychothérapeute, Faculté de biologie et de médecine, UNIL; directeur de l’Institut universitaire de Psychothérapie (DP-CHUV) ; membre certifié de l’EFPP Suisse romande Dr. N. Feldman, psychiatre-psychothérapeute FMH; médecin associé HUG ; psychanalyste membre de l’ASREEP, société de la NLS, et de l’Association mondiale de psychanalyse Dre. I. Gothuey, psychiatre-psychothérapeute ; Directrice médicale, Réseau Fribourgeois de Santé Mentale; membre certifiée de l’EFPP Suisse romande et de l’ARPAG Dr. F. Herrera, psychiatre-psychothérapeute; médecin associé à l’Institut universitaire de psychothérapie (DP-CHUV) R. Jeanneret, psychologue psychothérapeute FSP; certifié EFPP; membre CPSR, Genève C. Krähenbühl, psychologue psychothérapeute FSP; responsable régionale Venoge-Lac, Office de psychologie scolaire, SESAF; membre certifiée de l’EFPP suisse romande et de l’ARPAG G. Lo Piccolo, docteur en psychologie; psychologue psychothérapeute FSP; premier assistant laboratoire LARPSYDIS, UNIL; membre ARPAG C. Meylan, psychologue psychothérapeute FSP, membre associée de la SSPsa ; membre CPSR, Lausanne M. Perret-Catipovic, psychologue psychothérapeute FSP; directrice médico-psychologique OMP ; chargée d’enseignement FPSE, UNIGE; membre ordinaire de la SSPsa - IPA.
Prof. P. Rey-Bellet, psychiatre-psychothérapeute FMH ; professeur à la Faculté de médecine UNIGE ; médecin-chef du Département de psychiatrie adulte communautaire et forensique du Centre Neuchatelois de psychiatrie; membre CPSR.
Dr. L. Soldati, psychiatre-psychothérapeute FMH; médecin adjoint HUG; membre CPSR, Genève
Dr B. Van der Vaeren, psychiatre-psychothérapeute FMH, médecin adjoint en psychiatrie de liaison (CHVR), Sion
L. Viandante, psychologue spécialiste en psychologie clinique FSP; psychologue associé SUPEA-CHUV; psychothérapeute ASP; membre APPOPS


CHF  28’250.- (payable en plusieurs tranches)
Ce montant couvre la formation de base, les 3 Certificates of Advanced Studies, la formation transverse, les supervisions de groupe organisées par le programme, l’encadrement et l’évaluation des connaissances et compétences.
En sus, sont à la charge du·de la participant·e : la formation complémentaire, les compléments de supervision et l’expérience thérapeutique personnelle. Le coût total minimal de ces éléments est estimé à CHF 31’500.-

* montants mentionnés à titre indicatif d’après ceux de la dernière édition de cette formation

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d’un masculin et d’un féminin.

Web

 
In your contacts, please refer to myScience.ch
and reference edu.myScience.ch/id1279