infos pratiques

infos pratiques

Les universités, les écoles polytechniques et les hautes écoles suisses proposent souvent de la formation continue en autre aux leurs formation de bases, c’est-à-dire qu’elles organisent de séminaires, des ateliers, des courses de durée limitée, touchant un grand éventail de sujets.

A qui s’adresse la formation continue universitaire ?

La formation continue est consacrée à :

  • les étudiants qui sont en train d’obtenir leur diplôma et veulent renforcer leur connaissance sur un sujet spécifique
  • toutes personnes qui souhaitent renforcer leurs compétences
  • les professionnels qui veulent ré-orienter leur carrière
  • les adultes qui veulent obtenir un certificat professionnel

Les conditions d’admission aux courses de formation continue ne sont pas universelles. En conséquence, vous devez toujours contrôler soucieusement les pages Web et, si nécessaire, contacter le secrétariat ou les organisateurs du cours.

De façon pratique, les cours peuvent se partager en deux catégories selon ceux que le candidat va, en principe, obtenir, c’est-à-dire:

  1. les courses qui se terminent avec l’obtention d’un certificat professionnel (CAS, DAS, MAS, MBA, etc.). Dans ce cas, les conditions d’admission sont plus restrictives : souvent un formation universitaire préalablement obtenu est demandée ainsi que des années d’expérience prouvée dans le domaine. Parfois le candidat dois préparer un dossier de candidature qui sera évaluer par le comité de sélection, et les écoles peuvent fixer de contraints..
  2. les courses qui se terminent avec un certificat de participation. Dans ce cas, l’admission à la formation est moins demandant, en fait, souvent c’est seulement le numéro de participants la limite!

Inscription

Il existe des services de formation continue dans presque toutes les universités suisses. Les services de formation continue s’occupent de l’administration des formations continues (inscriptions, admissions, immatriculations et données relatives aux étudiants, établissement des diplômes ou des attestations de cours). Ces services sont susceptibles de vous donner tous les renseignements nécessaires et de vous aider dans vos démarches.

Sources de financement

Normalement les courses de formation continue sont financés par les frais d’inscription donc ils peuvent être chers. D’autre côté, la formation continue répond à des exigences spécifiques du marché de travail, donc les courses ciblés peuvent constituer un avantage concret dans les recherches de travail.

Il est possible que les personnes intéressées à suivre une formation trouvent du support par:

  • les cantons ayant de programmes de soutien spécifiques, pour exemple, pour ceux qui se trouvent au chômage ou pour ceux qui ont des contrats de travaille temporaires. Remarquez que les procédures de sélection sont très sélectives (il peux y avoir de limites d’age pour exemple, et autre) et il faut prouver que la formation apporte au candidat de bénéfices concrets.

  • les employeurs, des fondations ou des organisations

  • les banques offrant des subventions à taux convenables

Enfin, les écoles et les universités organisent de cours de formation continue gratuits pour les étudiants et les emploies.

Impôts

Une formation continue peut être déduite des impôts, généralement lorsqu’elle aboutit à une amélioration des chances professionnelles et qu’elle n’est pas considérée comme un "loisir". La marge d’interprétation en la matière est cependant très large et peut varier de canton en canton. Afin de connaître les critères, vous pouvez vous adresser à l’office des impôts de votre canton de domicile, ou auprès de votre commune de domicile.

Les coûts de formation peuvent être déduits des impôts sous la rubrique «frais professionnels». En général vous pouvez déduire tous les frais (entièrement ou en partie), c’est-à-dire : les frais d’inscription, les transports, les repas,l’hébergement et le matériel du cours. Evidemment les frais que vous voulez déduire des impôts doivent être toujours justifiées.


 
 
Jobs on