Actualités 2019

« RETOUR

Sciences de la vie



Résultats 1 - 20 de 112.


Sciences de la vie - Environnement - 05.12.2019
Les hybrides favorisent la diversité des poissons dans les lacs d'Afrique orientale
Les hybrides favorisent la diversité des poissons dans les lacs d’Afrique orientale
Dans le monde animal, lorsque deux individus d'espèces différentes s'accouplent, leur progéniture est appelée un « hybride ». Par le mélange des génomes, il arrive dans certains cas que se forment des phénotypes qui s'adaptent mieux aux nouvelles conditions environnementales que les deux espèces parentales.

Sciences de la vie - Santé - 04.12.2019
Des outils big data pour faire progresser la médecine de précision
Des outils big data pour faire progresser la médecine de précision
Des chercheurs de l'EPFL ont mis au point des outils big data pour identifier de nouvelles fonctions géniques. Leur travail révèle des millions de liens entre les gènes et leurs fonctions, ce qui peut faciliter le développement de la médecine de précision. Les gènes sont les unités fonctionnelles de l'hérédité, et comprendre leur fonction constitue le principal objet de la recherche biomédicale, qui sert de base à la médecine de précision.

Sciences de la vie - Pharmacologie - 02.12.2019
Concevoir et redéfinir des récepteurs cellulaires
Concevoir et redéfinir des récepteurs cellulaires
Des scientifiques de l'EPFL ont élaboré une méthode informatique pour modéliser et concevoir des liaisons allostériques sur des protéines qui permettent de fabriquer de manière précise et rationnelle des récepteurs cellulaires, et même de les redéfinir. Cette méthode peut jouer un rôle important pour le développement de médicaments.

Sciences de la vie - Santé - 25.11.2019
Quand les rêves nous préparent à affronter nos peurs
Quand les rêves nous préparent à affronter nos peurs
Des chercheurs de l'UNIGE et des HUG montrent comment la peur que l'on ressent dans un rêve nous prépare à affronter des situations angoissantes une fois éveillé. Les mauvais rêves ont-ils une véritable utilité? Pour répondre à cette question, des chercheurs de l'Université de Genève (UNIGE) et des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), en collaboration avec l'Université du Wisconsin (USA), ont analysé les rêves de plusieurs personnes et ont identifié quelles zones cérébrales s'activaient lorsqu'elles ressentaient de la peur en rêve.

Sciences de la vie - Santé - 15.11.2019
Percée dans la recherche sur le paludisme
Percée dans la recherche sur le paludisme
Un consortium international, dont l'Université de Genève, a pour la première fois étudié de manière systématique le génome du parasite Plasmodium, responsable du paludisme, ouvrant la voie au développement de nouveaux traitements. Malgré les avancées scientifiques et médicales, plus de 400'000 personnes dans le monde meurent encore chaque année du paludisme, une maladie? transmise par la piqûre de moustiques infectés par le parasite Plasmodium .

Sciences de la vie - Santé - 14.11.2019
Percée dans la recherche sur le paludisme
Percée dans la recherche sur le paludisme
Un consortium scientifique international, dirigé par le biologiste cellulaire Volker Heussler de l'Université de Berne et par Oliver Billker de l'Université d'Umea en Suède, a pour la première fois étudié de manière systématique le génome du parasite Plasmodium, 'l‘agent pathogène causant la maladie du paludisme', tout au long de son cycle de vie lors d'une étude à grande échelle.

Sciences de la vie - Santé - 13.11.2019
Des amibes pour remplacer les souris de laboratoire
Des amibes pour remplacer les souris de laboratoire
L'Université de Genève décerne son prix 3R à une recherche qui permet de réduire le nombre d'animaux en expérimentation grâce à un meilleur filtrage des composés à tester. Réduire au maximum le nombre de composés anti-infectieux à tester sur un modèle animal en les triant au préalable sur des amibes infectées pour ne retenir que les plus efficaces.

Sciences de la vie - Santé - 11.11.2019
«Sans bactéries ni champignons, la Terre ressemblerait à Mars»
«Sans bactéries ni champignons, la Terre ressemblerait à Mars»
Les sols filtrent l'eau potable et font croître les denrées alimentaires. Cependant, ils ne peuvent remplir leurs fonctions que parce qu'ils contiennent des milliers d'espèces de champignons et de bactéries qui travaillent en harmonie, comme les rouages d'une horloge. C'est ce qu'ont démontré des scientifiques d'Agroscope et de l'Université de Zurich.

Sciences de la vie - Santé - 31.10.2019
Une méthode pour mieux analyser les bactéries de notre intestin
Les micro-organismes présents dans notre intestin pourraient avoir un lien avec certaines maladies telles qu'Alzheimer ou le diabète. Des chercheurs du consortium AD-gut ont mis au point une méthode combinant cartographie optique à partir d'ADN et statistiques, qui permet d'identifier et distinguer rapidement et avec précision les différentes espèces du microbiote.

Sciences de la vie - Physique - 29.10.2019
Une toxine dangereuse transformée en biocapteur
Une toxine dangereuse transformée en biocapteur
Certaines bactéries sécrètent une toxine, l'aérolysine, qui forme des pores sur d'autres cellules. Des scientifiques de l'EPFL ont étudié cette toxine porogène et l'ont modifiée génétiquement pour l'utiliser comme capteur haute-résolution pour des molécules biologiques telles que l'ADN et des protéines.

Sciences de la vie - Santé - 24.10.2019
Les bactéries doivent être
Les bactéries doivent être "stressées" pour se diviser
La division cellulaire des bactéries est régie à la fois par l'activité enzymatique et par des forces mécaniques, qui travaillent ensemble pour en contrôler le moment et l'endroit. C'est ce que montre une nouvelle étude de l'EPFL. Lors d'une étude réalisée récemment, des scientifiques de l'EPFL ont découvert que les bactéries utilisaient des forces mécaniques pour se diviser, en plus de facteurs biologiques.

Santé - Sciences de la vie - 16.10.2019
De nouveaux implants auditifs souples en développement à l'EPFL
De nouveaux implants auditifs souples en développement à l’EPFL
En collaboration avec les cliniciens du Massachusetts Eye and Ear et de la Harvard Medical School, des chercheurs de l'EPFL ont mis au point un implant électronique souple, qui vise à redonner un sens de l'ouïe à des personnes dont le canal auditif dysfonctionne. Cette nouvelle technologie pourrait remplacer les implants du tronc cérébral existants, qui présentent certaines limitations.

Santé - Sciences de la vie - 14.10.2019
Les dommages liés aux infarctus bientôt réduits de 30%?
Les dommages liés aux infarctus bientôt réduits de 30%?
Des chercheurs des universités de Genève et de Lyon ont découvert une molécule responsable de la nécrose des tissus en cas d'infarctus, et comment réduire de 30% chez la souris les dommages qu'elle cause. Chaque année, les accidents cardiovasculaires tuent près de 10 millions de personnes dans le monde, et les attaques cérébrales pas moins de 6 millions.

Sciences de la vie - Santé - 08.10.2019
La bactérie du choléra peut voler jusqu'à 150 gènes en une fois
La bactérie du choléra peut voler jusqu’à 150 gènes en une fois
Des scientifiques de l'EPFL ont découvert que des bactéries prédatrices telles que l'agent pathogène responsable du choléra pouvaient voler jusqu'à 150 gènes d'un coup à leurs voisins. Leur étude met en lumière un des mécanismes les plus fondamentaux du transfert horizontal de gènes. En 2015, des chercheurs de l'EPFL dirigés par Melanie Blokesch ont publié un article pionnier dans la revue Science démontrant que l'agent pathogène responsable du choléra, Vibrio cholerae , utilisait une lance à ressort pour transpercer littéralement les bactéries voisines et voler leur ADN.

Sciences de la vie - Environnement - 08.10.2019
Les daphnies, des rapides de l'évolution
Les daphnies, des rapides de l’évolution
Les daphnies, appelées puces d'eau dans le langage populaire, jouent un rôle très important dans la chaîne alimentaire des lacs : elles se nourrissent de phytoplancton et servent elles-mêmes de nourriture à des prédateurs, dont les poissons. Leur bol alimentaire varie fortement en fonction des saisons.

Sciences de la vie - Santé - 25.09.2019
Cancer : à l'origine des mutations génétiques
Cancer : à l’origine des mutations génétiques
En établissant le lien entre les défaillances de réplication de l'ADN des cellules cancéreuses et leur instabilité génétique, des chercheurs de l'UNIGE mettent au jour un mécanisme de mutation essentiel au développement du cancer. Quand une cellule se divise pour donner naissance à deux cellules-filles, elle doit répliquer son ADN selon un scénario très précis.

Sciences de la vie - Environnement - 23.09.2019
Origine de la diversité des épinoches du Lac de Constance : une énigme résolue
Origine de la diversité des épinoches du Lac de Constance : une énigme résolue
La plupart des pêcheurs n'accordent guère d'attention à la petite épinoche à trois épines. Elle est trop petite et trop épineuse pour servir de repas. Mais au lac de Constance, les pêcheurs ont appris involontairement à mieux les connaître depuis quelques années, car la population d'épinoches a récemment décuplé.

Sciences de la vie - Santé - 20.09.2019
Quand les sons d'alarme irritent le cerveau
Quand les sons d’alarme irritent le cerveau
Des chercheurs de l'UNIGE démontrent comment les sons rugueux utilisés par les signaux d'alarme mobilisent l'attention du cerveau en stimulant les réseaux cérébraux de l'aversion.

Sciences de la vie - Santé - 18.09.2019
Une voie pour les métastases cérébrales du cancer du sein
Une voie pour les métastases cérébrales du cancer du sein
Des scientifiques de l'Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer de l'EPFL ont découvert une voie de signalisation que les tumeurs mammaires utilisent pour former des métastases dans le cerveau. Leur travail a été publié dans la revue Nature. Image: Les cellules du cancer du sein (en bleu) s'associent à des neurones (en rouge) sécrétant du glutamate pour activer une signalisation (en vert) du récepteur NMDA utilisée par la tumeur pour croître (microscopie STED de super-résolution).

Santé - Sciences de la vie - 12.09.2019
Le diabète de type 2 ne serait pas qu'une histoire d'insuline
Le diabète de type 2 ne serait pas qu’une histoire d’insuline
En démontrant que le foie peut produire du glucose de manière autonome, des chercheurs de l'UNIGE expliquent comment le diabète de type 2 peut se développer chez les personnes en surpoids même sans résistance à l'insuline. En Suisse, plus de 400'000 personnes souffrent de diabète de type 2, un trouble métabolique grave en augmentation constante.