Actualités 2019

« RETOUR

Sciences de la vie



Résultats 101 - 120 de 124.


Santé - Sciences de la vie - 26.02.2019
CRISPR révèle la vie secrète des peptides antimicrobiens
CRISPR révèle la vie secrète des peptides antimicrobiens
À l'aide de la technique CRISPR, des scientifiques de l'EPFL ont mené des travaux importants sur une arme encore méconnue mais efficace du système immunitaire inné: les peptides antimicrobiens. Lorsqu'on parle du système immunitaire, on pense habituellement aux lymphocytes de type B et T ou aux macrophages sans cesse en mission de recherche et de destruction des agents pathogènes envahisseurs comme les bactéries ou les virus.

Environnement - Sciences de la vie - 26.02.2019
L'évolution et le basculement des écosystèmes
L’évolution et le basculement des écosystèmes
Depuis le XXe siècle, des scientifiques observent partout dans le monde des lacs peu profonds, qui restent longtemps limpides même avec un apport croissant de nutriments. Toutefois, leur eau devient turbide presque du jour au lendemain et ils conservent cet état même si l'apport en nutriment se réduit à nouveau.

Santé - Sciences de la vie - 25.02.2019
Les bactéries marchent (un peu) comme nous
Les bactéries marchent (un peu) comme nous
Des biophysiciens de l'EPFL sont parvenus à étudier directement la façon dont les bactéries se déplacent sur des surfaces, révélant un processus moléculaire qui rappelle les réflexes moteurs. Les bactéries sont-elles maîtresses de leurs déplacements comme nous? La question peut paraître étrange, mais elle est fondamentale.

Sciences de la vie - 21.02.2019
La savante organisation des plumes des oiseaux
La savante organisation des plumes des oiseaux
Des chercheurs de l'UNIGE et d'Édimbourg ont découvert comment des signaux génétiques et mécaniques se combinent pour permettre la formation d'un réseau organisé de plumes chez les oiseaux, leur permettant de voler. Comment se forment les plumes et qu'est-ce qui détermine leur nombre et leur disposition? Jusqu'à présent, les moyens technologiques ne permettaient pas d'étudier la formation du plumage des volatiles.

Sciences de la vie - 19.02.2019
Stabilité préoccupante de pesticides dans le miel
Stabilité préoccupante de pesticides dans le miel
Des chercheurs de l'Université de Neuchâtel (UniNE) ont mis au point une méthode pour quantifier des concentrations infimes de néonicotinoïdes dans le miel, complétant une première étude parue dans le journal Science en 2017. Avec leurs collègues du Jardin botanique de Neuchâtel qui ont participé à ce travail, ils s'inquiètent de la longue stabilité de ces molécules dont certaines perdurent au moins 40 mois dans le miel.

Santé - Sciences de la vie - 13.02.2019
Les cellules humaines peuvent aussi changer de métier
Les cellules humaines peuvent aussi changer de métier
Des chercheurs de l'UNIGE démontrent la facilité de certaines cellules pancréatiques humaines à faire de l'insuline. Ce type de conversion cellulaire pourrait compenser, lors d'un diabète, la perte ou la dysfonction des cellules produisant naturellement cette hormone. Une première mondiale. Les manuels de biologie nous apprennent que les cellules, une fois différenciées, restent figées dans l'identité qu'elles ont acquise.

Sciences de la vie - Physique - 12.02.2019
Les forces physiques des cellules en action
Les forces physiques des cellules en action
Des scientifiques suisses ont mis au point des sondes conçues pour révéler les forces physiques à l'oeuvre à l'intérieur des cellules vivantes. Une première mondiale. La détection des forces physiques est l'un des défis les plus complexes à résoudre pour les sciences. Bien que la pomme de Newton ait résolu le problème de la gravité depuis longtemps, révéler les forces physiques qui agissent à l'intérieur des cellules vivantes demeure l'un des principaux défi de la biologie actuelle.

Sciences de la vie - 11.02.2019
Comment notre cerveau apprend à anticiper le danger
Une alarme incendie, une odeur de gaz, et on prend ses jambes à son cou. Face à certains stimuli externes, nous avons appris à prédire une menace. Et à fuir. Dans une étude publiée le 11 février 2019 dans - Neuron ', Massimo Trusel et Manuel Mameli, du Département des neurosciences fondamentales de l'UNIL, ont identifié les circuits et mécanismes neuronaux liés à cet - apprentissage - du danger.

Science des matériaux - Sciences de la vie - 07.02.2019
Le graphène est-il sûr?
Le graphène est-il sûr?
Le graphène est considéré comme l'un des matériaux les plus intéressants et les plus polyvalents de notre époque. Les possibilités d'application inspirent la recherche et l'industrie. Mais les produits contenant du graphène sont-ils également sans danger pour l'homme et l'environnement - Cette question a fait l'objet d'une étude approfondie dans le cadre du projet phare européen sur le graphène, avec la participation de chercheurs de l'Empa.

Sciences de la vie - Psychologie - 31.01.2019
Apprendre du vocabulaire en phase de sommeil profond, c'est possible
Apprendre du vocabulaire en phase de sommeil profond, c’est possible
Des chercheurs de l'Université de Berne ont pu démontrer qu'il est possible d'apprendre de nouveaux mots de vocabulaire dans une langue étrangère pendant certaines phases du sommeil profond et de s'en souvenir inconsciemment après le réveil. Lors de ces phases, les structures cérébrales qui participent à l'apprentissage en état de veille sont là aussi actives.

Sciences de la vie - Santé - 28.01.2019
Cancer : une mutation entrave l'organisation des gènes en 3D
Cancer : une mutation entrave l’organisation des gènes en 3D
Des scientifiques de l'EPFL ont découvert comment la mutation d'un gène peut affecter les interactions tridimensionnelles entre les gènes d'une cellule et entraîner ainsi différentes formes de cancers. À l'intérieur de la cellule, l'ADN est fermement enroulé autour de protéines pour former une structure complexe en trois dimensions appelée « chromatine ».

Sciences de la vie - 28.01.2019
Un échafaudage solide pour nos cellules
Un échafaudage solide pour nos cellules
Des chercheurs de l'UNIGE ont découvert le rôle fondamental de la protéine Not1, qui permet aux protéines de se retrouver et de s'assembler selon un rythme précis au bon endroit et au bon moment. Pour exécuter correctement la tâche pour laquelle elles ont été synthétisées, les protéines doivent d'abord s'assembler pour constituer des «machines» cellulaires efficaces.

Sciences de la vie - Santé - 24.01.2019
Pour bien dormir, faites-vous bercer!
Pour bien dormir, faites-vous bercer!
Des chercheurs démontrent les bienfaits du bercement tant sur le sommeil que sur la mémoire, et offrent une piste supplémentaire pour lutter contre les troubles du sommeil. Quiconque a déjà endormi un bébé en le berçant doucement ou fait une sieste dans un hamac sait que le bercement favorise le sommeil.

Sciences de la vie - Santé - 24.01.2019
Pour bien dormir, faites-vous bercer!
Pour bien dormir, faites-vous bercer!
Des chercheurs de l'UNIGE, des HUG et de l'UNIL démontrent les bienfaits du bercement tant sur le sommeil que sur la mémoire, et offrent une piste supplémentaire pour lutter contre les troubles du sommeil. Quiconque a déjà endormi un bébé en le berçant doucement ou fait une sieste dans un hamac sait que le bercement favorise le sommeil.

Sciences de la vie - Psychologie - 21.01.2019
Les astrocytes, acteurs incontournables de la mémoire
Les astrocytes, acteurs incontournables de la mémoire
Des chercheurs publient une étude sur le rôle émergent des astrocytes dans les processus cognitifs. Au fil des ans, les scientifiques ont appris qu'il n'existe pas qu'un seul type de mémoire, que les mémoires ont des durées différentes et que les souvenirs ne sont pas immuables, mais peuvent être remodelés chaque fois qu'on les rappelle, par exemple en fonction de l'état d'esprit du moment.

Santé - Sciences de la vie - 21.01.2019
La «signature bactérienne» des maladies inflammatoires intestinales mise à jour
La «signature bactérienne» des maladies inflammatoires intestinales mise à jour
Des chercheurs du département de recherche biomédicale de l'université de Berne et de la clinique universitaire de chirurgie et médecine viscérale de l'hôpital de l'île à Berne ont réussi à identifier des modifications caractéristiques de notre flore bactérienne intestinale associées aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin - une ‘signature bactérienne', qui influence le cours de ces maladies, ainsi que la réponse aux traitements.

Sciences de la vie - 18.01.2019
Pourquoi les hydres n'ont finalement qu'une tête
Pourquoi les hydres n’ont finalement qu’une tête
La capacité de l'Hydre à régénérer ou maintenir une tête unique résulte d'un équilibre subtil entre des activités activatrice et inhibitrice. Cette dernière vient d'être identifiée par un groupe de l'UNIGE. L' Hydre d'eau douce est capable de régénérer n'importe quelle partie de son corps pour reconstituer un individu entier.

Sciences de la vie - Santé - 17.01.2019
Comment se forment nos antennes cellulaires
Comment se forment nos antennes cellulaires
Des chercheurs de l'UNIGE ont réussi à reconstituer in vitro l'armature du cil d'une cellule. Un pas de plus pour comprendre les nombreuses pathologies associées aux dysfonctionnements ciliaires, des malformations cérébrales aux maladies rénales ou hépatiques. La plupart de nos cellules contiennent un cil primaire immobile, une antenne servant notamment au transfert d'informations provenant du milieu environnant.

Paléontologie - Sciences de la vie - 16.01.2019
Un robot reproduit la démarche d'un animal fossilisé
Un robot reproduit la démarche d’un animal fossilisé
A partir d'un fossile et de traces de pas, des chercheurs de l'EPFL et de la Humboldt-Universität zu Berlin ont identifié les démarches probables d'un animal vieux de 300 millions d'années, et développé un robot capable de les reproduire. Novatrice, cette étude sur la locomotion des animaux et l'utilisation de la robotique permet de mieux comprendre l'évolution des vertébrés.

Sciences de la vie - 16.01.2019
Appeler un loup un loup
Appeler un loup un loup
Malgré une croyance répandue, moins de 2% des loups détectés par l'UNIL dans les Alpes suisses au cours des vingt dernières années sont issus d'hybridations avec leurs cousins, les chiens. L'intégrité génétique des loups est donc restée intacte lors de la recolonisation des Alpes. Cette analyse du Laboratoire de biologie de la conservation au Département d'écologie et évolution a été publiée dans "Scientific Reports" le 16 janvier 2019 et vient clarifier le sensible débat relatif au retour et à la conservation de cet animal emblématique.