Des états magnétiques exotiques dans des dimensions miniatures

    -     English  -  Deutsch
Représentation artistique d’une chaîne de spin quantique de triangulène ad

Représentation artistique d’une chaîne de spin quantique de triangulène adsorbée sur une surface en or et sondée avec la pointe acérée d’un microscope à effet tunnel. Bien que chaque unité de triangulène ait un spin total de 1, les corrélations quantiques dans la chaîne entraînent un fractionnement du spin, de sorte que les unités de triangulène terminales présentent un spin de 1/2 . Image : Empa

Sous la direction de scientifiques de l’Empa et du Laboratoire international ibérique de nanotechnologie, une équipe internationale de chercheurs de Suisse, du Portugal, d’Allemagne et d’Espagne a réussi à construire des chaînes de spin quantiques à base de carbone, où ils ont capturé l’émergence de l’un des modèles fondamentaux du magnétisme quantique proposé pour la première fois par le lauréat du prix Nobel 2016 F. D. M. Haldane en 1983. Publiés dans la revue Nature, les résultats de l’équipe pourraient avoir des implications étendues dans la compréhension du magnétisme quantique de basse dimension et pourraient contribuer au domaine émergent de l’informatique quantique.

Nous sommes tous habitués à l’idée que les unités les plus simples de la nature interagissent pour former des structures complexes. Prenez, par exemple, la hiérarchie de la vie, où les atomes se combinent pour former des molécules, les molécules se combinent pour former des cellules, les cellules se combinent pour former des tissus, et ainsi de suite, pour finalement aboutir à la formation d’organismes complexes tels que les humains. Dans le monde quantique, cependant, ce processus peut jouer en sens inverse, où les interactions entre deux objets complexes conduisent à l’émergence d’espèces plus simples.

Toutes les particules élémentaires ont un "spin", une propriété fondamentale qui régit leur interaction avec les champs magnétiques. Les spins sont quantifiés, ce qui signifie qu’ils ne peuvent prendre que des valeurs discrètes. Les électrons ont le plus petit spin possible, qui peut prendre deux valeurs discrètes, tandis que les systèmes les plus simples suivants sont ceux dont le spin prend trois valeurs discrètes - on les appelle respectivement spin Âoe et spin 1. Dans les années 1980, il a été prédit qu’une chaîne unidimensionnelle d’unités de spin 1 en interaction devrait être "fractionnée", de sorte que les unités terminales de la chaîne se comportent, de manière contre-intuitive, comme des objets de spin Âoe. Par conséquent, à l’instar des magiciens qui semblent scier une personne en deux moitiés et les séparer, les corrélations quantiques dans la chaîne divisent un spin 1 en deux entités de spin Âoe.

Tester cette prédiction en laboratoire s’est avéré difficile pour diverses raisons, la principale étant que les matériaux conventionnels ne sont pas unidimensionnels. Si des preuves indirectes du fractionnement du spin ont été observées dans des cristaux de chaînes organométalliques contenant des ions de métaux de transition, l’observation directe du phénomène est restée difficile.

Aujourd’hui, une équipe internationale de chercheurs a trouvé une voie remarquable pour accomplir cet exploit. En combinant la chimie organique et la science des surfaces sous ultravide, l’équipe a fabriqué des chaînes d’un hydrocarbure aromatique polycyclique triangulaire de spin 1, connu sous le nom de triangulène. À l’aide d’un microscope à effet tunnel, l’équipe a ensuite sondé les excitations magnétiques de ces chaînes de spin sur une surface en or. Ils ont constaté qu’au-delà d’une certaine longueur, les unités triangulènes terminales des chaînes présentaient des résonances de Kondo - qui sont une empreinte spectroscopique caractéristique des objets quantiques de spin Âoe en contact avec une surface métallique.

Les chercheurs sont convaincus que les systèmes de spin moléculaires facilement et directement accessibles, présentant un comportement fortement corrélé des électrons, deviendront un terrain de jeu fertile pour développer et tester de nouveaux concepts théoriques. En plus d’explorer les chaînes de spin linéaires, les scientifiques se concentrent également sur les réseaux bidimensionnels d’aimants quantiques. Ces réseaux de spins constituent une plateforme matérielle prometteuse pour l’informatique quantique.


Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |