Découverte d’une nouvelle fonction du cervelet

- EN- DE- FR - IT
Le cervelet (activation en rouge) est en contact avec différentes zones du grand
Le cervelet (activation en rouge) est en contact avec différentes zones du grand cerveau (activations en vert) afin de renforcer le stockage des informations émotionnelles.
Le cervelet est surtout connu pour contrôler les mouvements. Or, des chercheurs de l’Université de Bâle ont découvert que le cervelet joue également un rôle important dans la mémorisation des expériences émotionnelles. L’étude est publiée dans la revue spécialisée PNAS.

06 octobre 2022 Les expériences émotionnelles tant positives que négatives restent particulièrement bien stockées dans la mémoire. Ce phénomène est essentiel à la survie, car nous devons par exemple nous souvenir des situations de danger pour les éviter à l’avenir. Des études antérieures ont montré qu’une structure cérébrale appelée amygdale, qui est importante pour le traitement des émotions, joue un rôle central dans ce phénomène. Les émotions activent l’amygdale, qui favorise à son tour le stockage d’informations dans différentes zones du cerveau central.

Dans leur travail actuel, les chercheurs de Dominique de Quervain et Andreas Papassotiropoulos de l’Université de Bâle ont étudié le rôle du cervelet dans la mémorisation des expériences émotionnelles. Dans le cadre d’une étude à grande échelle, les chercheurs ont montré des images émotionnelles et neutres à 1418 participants à l’étude. Pendant ce temps, ils ont enregistré l’activité cérébrale des participants au moyen de l’imagerie par résonance magnétique.

Lors d’un test de mémoire ultérieur, les participants à l’étude se sont beaucoup mieux souvenus des images positives et négatives que des images neutres. L’amélioration de la mémorisation des images émotionnelles était liée à une augmentation de l’activité cérébrale dans les zones déjà connues du grand cerveau. En outre, l’équipe de recherche a identifié une forte activation dans le cervelet.

Le cervelet en échange avec le gros cerveau

Les chercheurs ont en outre pu montrer que le cervelet communique davantage avec différentes zones du cerveau principal pendant la mémorisation améliorée des images émotionnelles. Il reçoit ainsi des informations du gyrus cingulaire, une région du cerveau importante pour la perception et l’évaluation des émotions. En outre, le cervelet envoie des signaux à différentes régions du cerveau, notamment à l’amygdale et à l’hippocampe. Ce dernier joue un rôle central dans le stockage de la mémoire.

Les présents résultats indiquent que le cervelet fait partie intégrante d’un réseau responsable d’une meilleure mémorisation des informations émotionnelles", explique de Quervain. Bien que l’amélioration de la mémoire des expériences émotionnelles soit un mécanisme vital, elle présente aussi des inconvénients : En cas d’expériences très négatives, il peut favoriser des états d’anxiété récurrents. C’est pourquoi les résultats publiés aujourd’hui pourraient également être importants pour la compréhension de pathologies psychiatriques telles que le trouble de stress post-traumatique.

Publication originale

Matthias Fastenrath et al.
Connexions cérébelleuses et corticocérébelleuses humaines impliquées dans l’amélioration de la mémoire émotionnelle.
PNAS (2022), doi : 10.1073/pnas.2204900119

L’étude actuelle fait partie d’un projet de recherche à grande échelle de la plateforme de recherche Molecular and Cognitive Neurosciences de l’Université de Bâle et des Cliniques psychiatriques universitaires. L’objectif de ce projet est d’acquérir une meilleure compréhension des processus émotionnels et cognitifs et de transférer les résultats de la recherche fondamentale dans des projets cliniques.