Un robot de cueillette pour la serre

- DE- FR - IT
Le travail dans les serres est fatigant et prend beaucoup de temps. Le robot de cueillette de la spin-off de l’ETH Floating Robotics se charge des tâches particulièrement répétitives et soulage ainsi l’homme. Il est actuellement testé chez Beerstecher AG à Hinwil.

Le travail dans la serre de Beerstecher AG à Hinwil est épuisant : avec une humidité de l’air de 80 pour cent et des températures allant jusqu’à 35 degrés, les personnes atteignent rapidement leurs limites. En conséquence, l’entreprise familiale de Hinwil a du mal à trouver de la main-d’œuvre appropriée pour la récolte des légumes et à la garder.

Le robot de cueillette de la spin-off de l’ETH Floating Robotics doit désormais y remédier. Il permet d’automatiser des tâches importantes comme l’effeuillage, la récolte et l’emballage des légumes. -Le robot se charge surtout des activités fatigantes et répétitives, tandis que nos collaborateurs peuvent se concentrer sur des tâches plus exigeantes, qui nécessitent une pensée créative et critique-, explique Bianca Curcio, responsable de la gestion de la production dans la serre de Beerstecher et ancienne étudiante de l’EPF de Zurich.

Bien que le robot soit encore en phase pilote, Curcio pense qu’il jouera un rôle fixe dans le processus de production de Beerstecher AG.

Le robot a été développé par des ingénieurs et des étudiants du Robotic Systems Lab (RSL) de l’ETH Zurich. Sous la direction de Salman Faraji, ils ont fondé en 2023 la spin-off Floating Robotics afin de commercialiser la technologie derrière le robot de cueillette.

Le robot surveille la croissance des plantes à l’aide d’une caméra intégrée et utilise un ordinateur intégré pour identifier avec précision les différentes plantes et objets. Le bras du robot est ensuite activé et effectue des tâches spécifiques, comme l’effeuillage ou la récolte.
Nicole Davidson