Préférences des consommateurs pour les produits contrôlés par l’IA

- EN- DE- FR - IT

À une époque où les algorithmes opèrent au c½ur de nombreux produits, une nouvelle étude à laquelle l’Université de Lucerne participe a examiné les préférences des consommateurs en matière de technologies contrôlées par l’IA. L’étude montre comment les algorithmes adaptatifs et préprogrammés peuvent influencer les préférences en matière de produits et les décisions d’achat.

Les algorithmes sont aujourd’hui déterminants pour une multitude de produits tels que les assistants vocaux, les robots aspirateurs et les réfrigérateurs intelligents. Une nouvelle étude, à laquelle l’Université de Lucerne participe, est consacrée aux préférences des consommateurs sur ce marché en pleine expansion.

Variantes de produits adaptatives et préprogrammées

La demande mondiale de produits gérés par des algorithmes et l’intelligence artificielle (IA) ne cesse de croître. Une étude récemment publiée dans le Journal of Consumer Research examine comment les gens réagissent aux produits contrôlés par l’IA. Elle compare pour cela deux types de produits : ceux dotés d’algorithmes adaptatifs, qui peuvent s’adapter, et ceux dotés d’algorithmes préprogrammés, qui ne peuvent pas apprendre. La question centrale de l’étude "Unveiling the Mind of the Machine" est la suivante : les consommateurs ont-ils des préférences pour un algorithme donné et cela influence-t-il leurs décisions d’achat ?

Les auteurs Melanie Clegg (WU Wien et Université de Lucerne), Reto Hofstetter (Université de Lucerne), Emanuel de Bellis (Université de Saint-Gall) et Bernd Schmitt (Columbia Business School), concluent que les consommateurs préfèrent en général les produits dotés d’algorithmes hautement adaptatifs. Cette préférence n’est toutefois pas générale et dépend des résultats souhaités pour le produit.

Commercialiser habilement des produits intelligents

Par exemple, les consommateurs préfèrent les algorithmes hautement adaptatifs pour les produits qui peuvent fournir une multitude de résultats possibles (par exemple, les assistants vocaux). Ces algorithmes sont perçus comme plus créatifs. En revanche, pour les produits qui n’offrent qu’un nombre limité de résultats possibles (par exemple, une serrure de porte intelligente), les consommateurs préfèrent les algorithmes à faible adaptabilité, car ils sont perçus comme plus prévisibles.

L’étude montre clairement comment différents types d’algorithmes influencent la perception et les préférences des consommateurs en matière de produits. Elle souligne l’impact de la révélation de l’"esprit" de la machine aux consommateurs. L’étude fournit ainsi des informations précieuses pour le marketing de produits contrôlés par des algorithmes.

Clegg, M., Hofstetter, R., de Bellis, E., & Schmitt, B. (2023).
Dévoiler l’esprit de la machine.
Journal of Consumer Research, ucad075