La Confédération signe un contrat pour un médicament contre le COVID-19

    -     English  -  Deutsch
La Confédération a conclu avec l’entreprise suisse Molecular Partners un contrat de réservation portant sur un produit thérapeutique contre le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2). Si le médicament réussit les tests cliniques et qu’il est autorisé à la commercialisation, la Suisse bénéficiera d’un accès prioritaire. Les études cliniques sont prévues pour l’automne 2020.

En signant ce contrat, la Confédération s’assure un accès prioritaire aux 200 000 premières doses du médicament et le droit d’obtenir jusqu’à trois millions de doses supplémentaires.

Le médicament développé par Molecular Partners est un agent immunothérapeutique. Dans son approche, le traitement est comparable aux thérapies utilisant des mélanges d’anticorps visant à neutraliser le virus, mais il ne nécessite qu’un seul médicament. Si le produit est autorisé en Suisse, il servira en premier lieu à traiter les personnes infectées par le nouveau coronavirus. Dans certains cas, il pourrait aussi être administré à titre prophylactique pour prévenir une infection (immunisation passive), notamment chez le personnel hospitalier exposé ou chez d’autres groupes vulnérables. Les études cliniques sont prévues pour l’automne 2020.

La technologie DARPin, issue de l’Université de Zurich

Fondée en 2004, Molecular Partners est une entreprise de biotechnologie issue de l’Université de Zurich et siégeant à Schlieren (ZH). Elle développe sa propre classe de substances actives : les DARPins . Il s’agit de protéines conçues pour détecter des antigènes et s’y fixer. Des modules mono-DARPin capables de neutraliser le virus sont combinés pour former des candidats multi-DARPin qui bloquent de manière très puissante la pénétration du virus dans les cellules, et sont potentiellement capables de l’empêcher de devenir résistant. Les protéines DARPin sont plus petites et plus stables que les anticorps conventionnels, et peuvent être produites à des coûts avantageux au moyen de cellules bactériennes.

Une approche diversifiée

La Confédération se prépare à différents scénarios en matière de lutte contre le nouveau coronavirus. Après la signature récente d’un premier contrat portant sur des doses de vaccin potentielles pour la population suisse, il importe maintenant de se concentrer également sur des approches thérapeutiques afin de traiter les patients gravement touchés par le COVID-19.