La Suisse participe à la 7e réunion des ministres en charge de l’éducation des pays de l’ASEM

    -     English  -  Deutsch
La Suisse est membre du Asia-Europe Meeting ASEM, un forum de dialogue entre l’Europe et l’Asie sur des thèmes d’économie, de politique, d’éducation, de culture, d’environnement et de protection du climat, créé en 1996. L’éducation et la formation figurent depuis 2006 en bonne place sur l’agenda et font l’objet depuis 2008 de réunions régulières des ministres en charge de ces dossiers. La secrétaire d’État Martina Hirayama a représenté la Suisse à la dernière réunion des ministres de l’éducation des pays de l’ASEM (ASEMME, Asia-Europe Meeting of Ministers for Education) qui s’est tenue les 15 et 16 mai à Bucarest. Elle a mené des entretiens constructifs avec des représentants gouvernementaux.

L’ASEM est une plateforme informelle de dialogue entre pays européens et asiatiques. Le dialogue au niveau ministériel et les réunions des chefs d’État et de gouvernement qui ont lieu tous les deux ans sont consacrés aux échanges sur les défis qui se posent sur les deux continents. L’ASEM réunit actuellement les 28 États membres de l’UE, la Norvège, la Russie, la Suisse, l’Union européenne, 20 pays d’Asie ainsi que le secrétariat de l’ASEAN. La 7e réunion des ministres en charge de l’éducation, qui s’est tenue à Bucarest les 15 et 16 mai 2019, a été ouverte par la ministre roumaine de l’éducation, Ecaterina Andronescu. La Roumanie assume la présidence du Conseil de l’UE jusqu’à la fin juin 2019.

La réunion était placée sous le titre «Connecter l’éducation: inclusion, mobilité et excellence à l’appui des objectifs du développement durable». Son but était de mener un dialogue tourné vers des questions d’avenir, de favoriser les échanges de bonnes pratiques et de soutenir des activités dans l’intérêt des deux continents. Les ministres ont relevé le rôle dévolu au processus d’éducation de l’ASEM pour le dialogue et la coopération au sein de l’ASEM. Face aux grandes tendances et à leurs effets sur les politiques de l’éducation dans les pays de l’ASEM, la réunion a porté sur des thèmes tels que la mobilité à l’ère du numérique et la contribution de la coopération en matière d’éducation au sein de l’ASEM dans le contexte de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Les ministres ont notamment réaffirmé leur volonté de développer et d’approfondir la coopération dans les quatre domaines clé définis à ce jour. Ces domaines sont l’assurance qualité et la reconnaissance, l’implication de l’économie dans la formation, la mobilité équilibrée et l’apprentissage tout au long de la vie, y compris la formation professionnelle de base et la formation continue à des fins professionnelles.

Dans la cadre de la réunion de l’ASEM, la secrétaire d’État Martina Hirayama a mené, en compagnie de l’ambassadeur Arthur Mattli, des entretiens avec de nombreux interlocuteurs, dont le ministre roumain de la recherche et de l’innovation, Nicolae Hurduc, et la ministre lettone de la recherche et de la formation, Ilga Å uplinska. La secrétaire d’État Martina Hirayama a aussi fait une visite au New European College de Bucarest, un institut de recherche en sciences humaines et sociales réputé qui est soutenu par la Suisse.

La prochaine réunion des ministres en charge de l’éducation de l’ASEM aura lieu en 2021 en Thaïlande.