Le Conseil fédéral adopte le rapport sur l’évaluation du Centre suisse islam et société (CSIS)

- DE- FR - IT
Lors de sa séance du 23 août 2023, le Conseil fédéral a adopté le rapport sur l’évaluation du « Centre suisse islam et société » (CSIS) de l’Université de Fribourg, établi en réponse à un postulat. Le CSIS a atteint les objectifs associés à l’octroi de contributions fédérales en vertu de la loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) et contribue dans une large mesure à l’intégration de l’islam dans la société et à la prévention de la radicalisation.

Par ce rapport, le Conseil fédéral répond au postulat du conseiller national Piero Marchesi « 21.3767 Centre suisse islam et société de Fribourg. Vérifier s’il y a lieu de couper les fonds publics », qui le chargeait d’établir un rapport sur les activités du CSIS en lien avec l’octroi de contributions fédérales.

Le CSIS est un institut interfacultaire bilingue de l’Université de Fribourg qui mène des activités d’enseignement scientifique, de recherche et de formation continue dans le domaine de l’islam et de la société. Dans le cadre des contributions liées à des projets selon la LEHE, octroyées sur décision du Conseil des hautes écoles de la Conférence suisse des hautes écoles, l’Université de Fribourg a reçu des contributions fédérales à hauteur de 1,6 million de francs pour la période 2017 à 2020 pour la création du Centre et de 2 millions de francs pour la période 2021 à 2024 pour la consolidation de ce dernier.

Se fondant sur une évaluation externe, le Conseil fédéral conclut que le CSIS atteint les objectifs associés à l’octroi de contributions fédérales selon la LEHE et qu’il apporte une contribution dans les domaines de la science, de l’islam et de la société. Il estime que le Centre est bien implanté et qu’il contribue à l’intégration de l’islam dans la société et à la prévention de la radicalisation. Le Conseil fédéral avalise également les autres résultats de l’évaluation, notamment en ce qui concerne le respect des principes constitutionnels et de l’intégrité scientifique.

Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation et l’Université de Fribourg ont décidé de donner suite aux recommandations sur l’évolution du CSIS; il s’agira d’affiner le profil du Centre, d’intensifier la coopération en réseau au sein de la communauté scientifique et le rôle de pont entre l’islam et la société, et de veiller au plurilinguisme et à la communication des résultats de la recherche.



Annonce