Le conseiller fédéral Schneider-Ammann rencontre le ministre britannique Jo Johnson

    -     English  -  Deutsch
Berne, 29.03.2017 - Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) a rencontré le 29 mars 2017 à Berne son homologue britannique Jo Johnson, ministre d’État des Universités, de la Science, de la Recherche et de l’Innovation.


Le ministre britannique Jo Johnson s’est rendu à Berne pour une visite de courtoisie auprès du conseiller fédéral Schneider-Ammann. Il a aussi visité le CERN le même jour. Les deux ministres ont discuté de la coopération scientifique bilatérale et multilatérale. Le secrétaire d’État à la formation, à la recherche et à l‘innovation Mauro Dell’Ambrogio a aussi participé à l’entretien.

Le Royaume-Uni est l’un des partenaires les plus importants de la Suisse dans le domaine de la science et de la recherche. Les contacts entre les deux communautés scientifiques sont abondants et excellents, comme le montre par exemple la collaboration entre le Paul Scherrer Institut et le Science and Technology Facilities Council, organisation gouvernementale d’encouragement des sciences naturelles et de l’ingénieur, dans la construction du SwissFEL à Villigen (Argovie). Les deux pays sont membres de la plupart des organisations internationales de recherche majeures, telles que le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche en astronomie ESO ou l’European Spallation Source ERIC, offrant aux chercheurs autant d’excellentes plateformes de collaboration.

Les programmes-cadres de recherche de l’Union européenne, notamment Horizon2020, sont l’instrument de coopération bilatérale le plus important, avec plus de 2000 collaborations à ce jour, particulièrement dans les domaines des infrastructures de recherche, des technologies de l’information et de la communication et de la santé. Entre 2011 et 2016, plus de 900 collaborations directes entre chercheurs suisses et britanniques ont également été soutenues par le Fonds national suisse (FNS) pour un montant de plus de 75 millions côté suisse. Sur la même période, des chercheurs suisses impliqués dans plus de 1000 projets financés par le FNS ont indiqué collaborer avec des collègues au Royaume-Uni.

Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann se rendra à Londres vendredi 31 mars pour une rencontre avec le ministre britannique du Commerce Liam Fox.