Les nouvelles vice-présidences de l’EPFL sont approuvées

    -     English
Matthias Gäumann, Gisou van der Goot et Jan Hesthaven © 2020 EPFL / Alain Herzog

Matthias Gäumann, Gisou van der Goot et Jan Hesthaven © 2020 EPFL / Alain Herzog

Le Conseil des EPF vient juste d’approuver les trois personnes que Martin Vetterli a proposées pour diriger les nouvelles vice-présidences de l’Ecole: les professeurs Gisou van der Goot et Jan Hesthaven, ainsi que Matthias Gäumann.

Les nouvelles vice-présidences font partie de la stratégie de Vetterli visant à simplifier la gestion de l’EPFL pour son deuxième mandat de président, qui s’étendra de 2021 à 2024. La responsabilité de la recherche et de l’éducation sera fusionnée dans une nouvelle Vice-Présidence pour les Affaires Académiques (VPA) - sur le modèle du provost utilisé dans de nombreuses universités internationales - tandis que la responsabilité des opérations, des ressources humaines et des systèmes d’information sera regroupée dans une nouvelle Vice-Présidence pour les Opérations (VPO). Martin Vetterli a également décidé de créer une Vice-Présidence pour la Transformation Responsable (VPT), qui s’occupera d’un certain nombre de questions concernant l’ensemble du campus.

La Vice-Présidence pour la Transformation Responsable (VPT) sera dirigée par la professeure van der Goot et renforcera les valeurs telles que la diversité et la durabilité sur l’ensemble du campus de l’Ecole. Le professeur Hesthaven sera responsable de l’éducation et de la recherche en tant que directeur de la Vice-Présidence pour les Affaires Académiques (VPA). Matthias Gäumann, qui a été le chef des opérations par intérim, dirigera la Vice-Présidence pour les Opérations (VPO).

Gisou van der Goot a suivi une formation d’ingénieur à l’Ecole Centrale Paris et ensuite entamé une carrière de recherche par un doctorat en biophysique moléculaire. En 2006, elle a quitté l’Université de Genève pour rejoindre l’EPFL en tant que professeur de microbiologie moléculaire et cellulaire. Elle est actuellement la doyenne de la Faculté des Sciences de la Vie. Jan Hesthaven est titulaire d’un doctorat en modélisation mathématique de l’Université technique du Danemark. Après près de deux décennies passées à l’Université Brown, il a rejoint l’EPFL en 2013 en tant que professeur de mathématiques computationnelles et de sciences de la simulation. Il est actuellement le doyen de l’École des Sciences de Base. Matthias Gäumann est titulaire d’un doctorat en science des matériaux de l’EPFL et d’un MBA de l’Institute for Management Development (IMD) à Lausanne. Avant de rejoindre l’EPFL en 2015 en tant que Délégué à la Recherche, il a exercé diverses fonctions d’encadrement dans le secteur privé, tant au sein des milieux de la finance que dans ceux en lien avec l’innovation.

Le professeur Vetterli et le reste de l’EPFL tiennent à remercier très sincèrement les Vice-présidents sortants - Pierre Vandergheynst, Andreas Mortensen et Edouard Bugnion - pour leurs profonds engagements et leurs importantes contributions à l’École ces dernières années. Le professeur Vandergheynst, Vice-Président sortant pour l’Education (VPE), a fait de l’innovation dans l’éducation l’un de ses thèmes phares. En plus d’inclure la pensée computationnelle comme l’un des trois principaux domaines d’étude pour les étudiants entrants, il a joué un rôle important dans la création de l’Extension School et dans le succès des initiatives LEARN et MAKE. Andreas Mortensen, le Vice-Président sortant pour la Recherche (VPR), a géré avec diligence et succès de multiples contrats de recherche avec l’Union européenne, a soutenu la réorganisation des programmes de recherche internes et a supervisé le développement de nouvelles plateformes de recherche. Les derniers mois, lui et son équipe ont mis en place les bourses de recherche COVID-19 à l’EPFL. Edouard Bugnion, le Vice-Président sortant pour les Systèmes d’Information (VPSI), s’est appuyé sur son expérience dans le monde universitaire et industriel pour restructurer les systèmes informatiques de l’EPFL et a été un membre clé de l’équipe de direction de l’EPFL. Récemment, il a dirigé les efforts de l’EPFL sur l’application SwissCovid. Grâce aux efforts inlassables des professeurs Vandergheynst, Mortensen et Bugnion, l’EPFL est bien positionnée pour l’avenir dans les domaines de l’éducation, de la recherche et de la technologie. Les trois professeurs continueront d’enseigner et de mener leurs recherches à l’EPFL.

La Vice-Présidence pour les Finances (VPFI) et la Vice-Présidence pour l’Innovation (VPI) continueront à fonctionner comme auparavant, et les nouveaux vice-présidents seront nommés prochainement. Caroline Kuyper, la Vice-Présidente pour les Finances et CFO, a restructuré avec succès l’organisation financière de l’Ecole au cours des quatre dernières années pour mettre en place une vice-présidence forte, des processus professionnels, a développé des stratégies financières et une gouvernance solide pour assurer la viabilité financière de l’EPFL pour le futur. L’EPFL la remercie profondément pour son engagement et ses actions qui ont contribué à la pérennité du dynamisme de l’EPFL et qui permettra à l’Ecole de se projeter dans les années à venir. L’EPFL souhaite continuer à bénéficier de ses compétences dans les années à venir à travers de nouvelles responsabilités. Le professeur Vetterli et Mme Kuyper se réjouissent de poursuivre leur fructueuse collaboration.