Martin Schmid Ding nommé directeur suppléant de l’OFAC et Paul Steffen, directeur suppléant de l’OFEV

    -     Deutsch
Le Département de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a nommé Martin Schmid Ding directeur suppléant de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) et Paul Steffen, directeur suppléant de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Tous deux assument déjà la fonction de vice-directeur dans les offices respectifs. Ils prendront leurs nouvelles fonctions le 1er janvier 2022. Le DETEC a informé le Conseil fédéral de ces deux nominations lors de la séance du 10 décembre 2021.

Martin Schmid Ding (60 ans) est entré en fonction à l’OFAC en juin 2006, en tant que chef de la Section Normalisation et sanctions et suppléant du chef de la Division Sécurité des opérations aériennes. Depuis décembre 2015, il assume la fonction de vice-directeur et chef de la Division Affaires de la direction et Services. Martin Schmid Ding a étudié le droit à l’Université de Berne et est titulaire du brevet d’avocat bernois. Il a commencé sa carrière professionnelle au Crédit Suisse avant d’exercer comme avocat indépendant. Il a par la suite rejoint l’Office fédéral de la communication. Après avoir occupé le poste de chancelier de la ville de Bienne, il est revenu à l’administration fédérale pour diriger des projets d’envergure au sein de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie.

Martin Schmid Ding a veillé à ce que les structures et les processus de l’OFAC soient adaptés et améliorés grâce à ses compétences transversales, à son approche interdisciplinaire ainsi qu’à sa longue expérience et à sa grande disponibilité. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er janvier 2022. Martin Schmid Ding succède à Marcel Zuckschwerdt, qui prendra sa retraite à la fin de l’année.

Paul Steffen (59 ans) travaille depuis septembre 2017 pour l’OFEV. Dans sa fonction de sous-directeur, il a la responsabilité des quatre divisions Prévention des dangers, Forêts, Bruit et rayonnement non ionisant (RNI) ainsi que Protection de l’air et produits chimiques. Il a étudié l’agronomie à l’EPF de Zurich et y a obtenu un doctorat. Dans le cadre d’une formation continue en cours d’emploi à l’Université de Saint-Gall, il a obtenu un Executive MBA HSG. À partir de 1992, il était à la tête de l’état-major Recherche de l’Office fédéral de l’agriculture et, dès 1994, il a occupé la fonction de chef suppléant de la division principale Recherche, formation, vulgarisation. À partir de 2001, il était directeur de la Station fédérale de recherches en agroécologie et agriculture de Zurich-Reckenholz. De 2006 à 2013, il a également dirigé la station de Tänikon (TG). Cette fusion a donné naissance à l’Agroscope, dont il prend les rênes de 2014 à 2017.

Paul Steffen dispose d’une solide expérience et d’un vaste réseau comprenant les principaux acteurs de l’économie, de la science et de l’administration. Il a notamment dirigé le groupe de travail Téléphonie mobile et rayonnement et a été coresponsable cet été de la gestion des crues. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er janvier 2022.

Ce site utilise des cookies et des outils d'analyse pour améliorer la convivialité du site. Plus d'informations. |