Quand la vie joue ses meilleures cartes

<

<

Fruit de vingt ans de travail scientifique et artistique, "L’atlas des vertébrés" vient de paraître. Il présente leur évolution depuis leur apparition, il y a plus de 500 millions d’années. Une première.

Arthur Escher, géologue et professeur honoraire de l’UNIL, vient de publier son "Atlas des vertébrés" avec la complicité Robin Marchant, conservateur au Musée cantonal de géologie et chercheur à l’UNIL.

Très richement illustré, cet ouvrage s’adresse au plus grand public. Il rassemble une extraordinaire quantité d’informations validées scientifiquement, et présentées de manière visuelle simple. Il permet de passer des heures à observer les ramifications vertigineuses des vertébrés.

Cette mine d’or nous fait par exemple réaliser que les hippopotames sont plus "proches" des baleines que des rhinocéros. L’expansion des oiseaux, qui décollent parmi les dinosaures et volent par dessus l’extinction massive survenue il y a 66 millions d’années, est un autre sujet d’étonnement.

La grande carte des vertébrés, proposée à la fin de l’ouvrage, représente un poster tout trouvé.

Atlas des vertébrés. Par Arthur Escher et Robin Marchand. Loisirs et pédagogie LEP (2016), 36 p.