Vaccin contre le COVID-19 : la Confédération signe un contrat avec AstraZeneca

    -     English  -  Deutsch
La Confédération souhaite que la population suisse ait rapidement accès aux vaccins contre le COVID-19. On ignore encore lesquels s’imposeront à terme. C’est pourquoi la Confédération adopte une stratégie diversifiée. Entre-temps, elle a conclu un contrat avec l’entreprise pharmaceutique britannique AstraZeneca et le gouvernement suédois pour la livraison pouvant aller jusqu’à 5,3 millions de doses. La population suisse aura ainsi accès à un autre vaccin contre le COVID-19 si l’essai clinique et l’autorisation par Swissmedic aboutissent.

L’accord entre la Commission européenne et AstraZeneca sur la livraison allant jusqu’à 400 millions de doses en Europe constitue la base du contrat. Ces doses peuvent être commandées par les États en fonction de leur population et être retirées en cas d’autorisation. La Suède commandera les doses pour les pays de l’EEE et de l’AELE qui ne sont pas membres de l’UE et les revendra aux États correspondants sans profit. S’il est autorisé, le vaccin d’AstraZeneca sera livré directement en Suisse. Début octobre, AstraZeneca a déjà soumis une demande d’autorisation à Swissmedic.

Technologie basée sur des vecteurs

L’entreprise britannique a développé le vaccin AZD1222 en collaboration avec l’Université d’Oxford et sa société dérivée Vaccitech. Il s’agit d’un vaccin basé sur des vecteurs (adénovirus), qui exprime la protéine de surface du coronavirus (protéine spike de SARS-COV 2). Il prépare le système immunitaire à attaquer le virus du SARS-CoV-2 lorsqu’il infecte le corps.

Stratégie diversifiée

La Confédération mise sur l’acquisition de plusieurs vaccins contre le COVID-19 issus de diverses technologies (ARNm, basé sur des protéines, basé sur des vecteurs), car on ignore encore quels vaccins s’imposeront. Elle mène actuellement des négociations avec les fabricants d’autres vaccins candidats prometteurs en vue de conclure des contrats supplémentaires le cas échéant.

En août 2020, la Confédération a signé un contrat avec la société Moderna pour 4,5 millions de doses de vaccins. En outre, elle participe à l’initiative internationale COVAX afin de se procurer des vaccins couvrant jusqu’à 20 % de la population. La stratégie et les recommandations en matière de vaccination dépendront des vaccins retenus et tiendront compte des dernières connaissances scientifiques.

Outre la prévention, il est aussi important de traiter les infections au COVID-19. En été 2020, la Confédération s’est donc assuré l’accès à un médicament immunothérapeutique produit par Molecular Partners. Dans certains cas, le médicament pourrait également être administré à titre prophylactique pour protéger contre une infection (immunisation passive), par exemple pour le personnel hospitalier exposé ou d’autres groupes à risque.

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch