commission pour la technologie et l'innovation CTI

commission pour la technologie et l’innovation CTI

La Commission pour la technologie et l’innovation CTI est l’agence pour la promotion de l’innovation de la Confédération. Elle encourage la recherche appliquée et développement (Ra&D), la promotion de l’entrepreneuriat et le développement de jeunes entreprises. Elle contribue à l’optimisation du transfert de savoir et de technologie (TST) par le biais de réseaux thématiques nationaux (RTN) .

La CTI encourage

  1. les projets R&D orientés vers le marché ;
  2. la création et le développement de start-up ;
  3. le transfert de savoir et de technologie.

L’encouragement de projets R&D concerne en principe toutes les disciplines liées à l’innovation basée sur la science. Les demandes sont déposées conformément au principe bottom-up. Le contenu innovant et les perspectives de commercialisation réussie sont deux éléments déterminants pour l’encouragement.

La CTI aide les futurs entrepreneurs par le biais de modules de formation sur mesure dans le cadre du programme «CTI Entrepreneurship». Ces modules leur permettent d’acquérir les connaissances et la méthodologie nécessaires à la mise en oeuvre d’une idée commerciale originale; par la suite, les jeunes entrepreneurs peuvent solliciter un coaching professionnel. La CTI soutient les entreprises à savoir élevé dont les activités sont basées sur la technologie et qui ont un potentiel élevé de commercialisation.

La CTI soutient de manière ciblée et orientée vers les prestations le transfert de savoir et de technologie entre les hautes écoles et l’industrie. Les Réseaux thématiques nationaux (RTN) gérés de façon professionnelle proposent aux PME des prestations dans le cadre de la transmission du savoir technologique par les hautes écoles et de l’offre de solutions aux besoins spécifiques des entreprises. Par ailleurs, les entreprises et les chercheurs suisses innovants doivent se voir offrir la chance de se développer en accédant aux programmes et aux réseaux internationaux, comme EUREKA, ERANet et le 7e PCR de l’UE, ou encore aux plateformes technologiques européennes.