Station ornithologique suisse

Station ornithologique suisse

Station ornithologique suisse   link
Lieu: Sempach
Luzernerstrasse 6, 6204 Sempach

Domaine: Sciences de la vie

La Station ornithologique suisse est une fondation d’utilité publique pour l’étude et la protection des oiseaux.

En 1924, la Station ornithologique suisse a été fondée en tant que centrale de baguage pour l’étude de la migration des oiseaux dans les Alpes. Son siège principal est à Sempach. En 1954, la Station ornithologique suisse s’est transformée en fondation privée indépendante, selon le droit suisse. Elle est passée d’une entreprise dirigée bénévolement par un seul homme à un institut autonome reconnu au niveau national et international occupant près de 80 collaborateurs et collaboratrices.

La Station ornithologique suisse surveille l’avifaune indigène, étudie le comportement des oiseaux sauvages et recherche les causes de menaces sur le monde des oiseaux. Elle développe des mesures de protection et de conservation et, en collaboration avec ses partenaires, elle veille à ce que les résultats profitent aux oiseaux et à la nature. La Station ornithologique dirige une station de soins pour les oiseaux malades, blessés ou orphelins. En tant que centre national de compétence pour l’étude et la protection des oiseaux, elle est aussi un lieu d’information et de conseils pour le public, les médias et les autorités. Grâce à ses programmes pour les écoles et ses offres d’éducation à l’environnement, elle sensibilise les jeunes et les moins jeunes à la protection des oiseaux.

Le statut privé de la Station ornithologique suisse est unique, les autres stations ou instituts ornithologiques sont des organisations étatiques. La Station ornithologique suisse est soutenue financièrement par des dons provenant de la population. Elle peut compter sur le soutien de plus de 1’500 collaborateurs et collaboratrices bénévoles pour la surveillance des effectifs d’oiseaux dans tout le pays.

Environnement - 17.09
Environnement
L'édition 2020 du concours photo de la Station ornithologique suisse est un succès : 700 photographes naturalistes issus de 28 pays ont envoyé un total de près de 9000 clichés. Celui, saisissant, d'un tétras lyre paradant sur fond de soleil levant a été élu gagnant.
Environnement - Sciences de la vie - 9.09
Environnement - Sciences de la vie

Au cours du voyage qui les mène de l'Arctique et du nord de l'Europe jusqu'en Afrique, les limicoles ont besoin d'escales dans des prairies et des champs humides. Ces milieux ont cependant été largement asséchés en Suisse. Afin de permettre aux migrateurs de se reposer, 5 hectares de champs sont temporairement inondés d'août à octobre près d'Yverdon-les-Bains.

Sciences de la vie - Environnement - 16.06
Sciences de la vie - Environnement

En raison de sa taille et de la diversité de ses paysages, le canton des Grisons joue un rôle central dans la conservation de l'avifaune suisse. La Station ornithologique suisse renforce donc son engagement en faveur de la conservation des oiseaux dans les Grisons en y créant une nouvelle antenne.

Environnement - Agronomie - 8.04
Environnement - Agronomie

Les terres agricoles valorisées écologiquement abritent le lièvre brun et divers oiseaux menacés, comme le montre la Station ornithologique suisse à l'exemple du Klettgau à Schaffhouse. Grâce à une coopération étroite entre la protection de la nature et l'agriculture, la région est devenue un haut lieu de la biodiversité dans notre pays.

Sciences de la vie - 4.03
Sciences de la vie

Combien de temps vit un oiseau sauvage - Quelle distance parcourt-il au cours de sa vie - A quels moments de son existence un oiseau a-t-il besoin de notre soutien - On ne peut répondre à ces questions qu'en reconnaissant individuellement les oiseaux. C'est dans ce but qu'on les bague. Les informations liées à la bague sont très précieuses, c'est pourquoi il est très important d'avertir la Station ornithologique lorsqu'on en trouve une.

Carrière - Sciences de la vie - 18.12.2019
Carrière - Sciences de la vie

Le comité directeur de la Station ornithologique suisse se renouvelle. Lukas Jenni partira à la retraite à l'été 2020, après plus de 40 ans de bons et loyaux services. Gilberto Pasinelli a été élu à sa succession comme directeur scientifique. Matthias Kestenholz prendra la présidence tournante de la direction.

Environnement - Agronomie - 1.09
Environnement - Agronomie

Le vignoble valaisan est un habitat important pour différentes espèces d'oiseaux devenues rares. Les formes intensives d'exploitation ont cependant privé ces espèces de ressources essentielles. La Station ornithologique s'engage pour que l'alouette lulu et le bruant zizi s'épanouissent à nouveau dans les vignes.

Sciences de la vie - 15.04
Sciences de la vie

Le printemps est dans l'air et les oiseaux le savent bien. De nombreuses espèces ont déjà commencé à se reproduire et élèvent maintenant leurs jeunes. Les premiers oisillons ressentent déjà l'envie de s'aventurer dans le vaste monde, hors du nid ' souvent même avant de savoir réellement voler. Mais leurs parents s'occupent d'eux, de sorte que notre aide n'est généralement pas nécessaire.

Environnement - 18.03
Environnement

Au printemps, les migrateurs qui rentrent d'Afrique par l'ouest de l'Europe sont de retour en moyenne une semaine plus tôt que ceux qui empruntent la voie migratoire orientale. La nouvelle étude de la Station ornithologique de Sempach montre aussi que les oiseaux suivent le verdissement de la végétation sur leurs sites de nidification, plus précoce en Europe occidentale par son climat plus océanique qu'à l'est du continent.

Sciences de la vie - 5.02
Sciences de la vie

En récoltant cette fiente, Pierre Mollet ne se doutait pas qu'il tenait en main une trouvaille qui allait faire sensation : elle lui était léguée par le plus vieux grand tétras connu au monde. Ce record mondial nous vient du canton de Schwytz - qui met en oeuvre des mesures de protection pour le grand tétras et applique une méthode spéciale de monitoring pour en surveiller les populations.

Sciences de la vie - 9.12.2019
Sciences de la vie

Par froid de canard et vent à décorner les boeufs, nous nous retirons volontiers dans nos appartements douillets.