Le Conseil fédéral vise une participation à Copernicus

      -      English  -  Deutsch  -  Français
Le Conseil fédéral vise une participation à Copernicus

Le Conseil fédéral a décidé à la fin janvier 2022 de s’efforcer d’obtenir une participation de la Suisse à Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne (UE), pour la période actuelle de 2021 à 2027. Le 16 février 2022, le DETEC a été chargé d’entamer des discussions techniques avec l’UE en collaborant avec le DDPS, le DFAE et le DEFR.

Copernicus a été lancé en 1998 par l’UE et l’Agence spatiale européenne (ESA). L’ESA, dont la Suisse est membre fondateur, s’occupe actuellement de la mise au point de satellites, tandis que l’UE met à disposition des données et des services au travers du programme et s’assure d’une exploitation à long terme.

Copernicus propose un vaste éventail de géoinformations dans des domaines tels que la surveillance de l’environnement. Il vise à encourager l’indépendance de l’Europe quant aux données d’observation de la Terre et la compétitivité des industries européennes en matière de technologies satellitaires et de traitement des données.

Une association de la Suisse à Copernicus lui assurerait un droit de regard sur le programme et le libre accès à ses données sur le long terme. De plus, les industries auraient la garantie de pouvoir répondre aux appels d’offres lancés dans le cadre de Copernicus.

La participation de la Suisse à Copernicus nécessite de négocier un accord d’association bilatéral avec l’UE et de le soumettre aux Chambres fédérales pour approbation.

Questo sito utilizza cookie e strumenti di analisi per migliorare l'usabilità del sito. Maggiori informazioni. |