Un papillon de nuit impressionne par ses effets spéciaux jusqu’alors inconnus

    -     Deutsch
Un papillon de nuit impressionne par ses effets spéciaux jusqu’alors incon

Les scientifiques supposaient que les papillons de nuit se fiaient aux odeurs pour s’accoupler. Mais on vient de découvrir que le papillon piqueur de fruits Eudocima materna se fait remarquer en scintillant dans le noir. Les chercheurs de l’Université d’Australie-Occidentale et de l’Institut Adolphe Merkle de l’Université de Fribourg souhaitent à présent approfondir les investigations pour savoir si ces incroyables effets spéciaux sont du goût des femelles.

En général, les animaux nocturnes s’appuient davantage sur d’autres sens que la vue, en particulier pour des événements importants comme l’accouplement. Les couleurs iridescentes, qui changent selon l’angle de vue, concernent plutôt des papillons et colibris diurnes.

L’étude ’A Dynamic Optical Signal in a Nocturnal Moth’ (Un signal optique dynamique chez un papillon de nuit) est la première à démontrer ces effets chez une espèce nocturne, explique le chercheur Bodo Wilts. Responsable de groupe à l’Institut Adolphe Merkle, il ajoute que l’auteur principal de l’étude, le Dr Jennifer Kelley, en a eu l’idée après une découverte qu’elle a faite au Western Australian Museum à Perth concernant le papillon piqueur de fruits Eudocima materna. En fait, le Dr Kelley n’avait pas l’intention d’observer la collection d’insectes en se rendant au muséum d’histoire naturelle, mais alors qu’elle passait par là, un miroitement de couleurs a piqué sa curiosité. Quel heureux hasard pour la recherche!

La boîte à outils de la nature recèle des trésors d’intelligence
Ce papillon de nuit doit son apparence scintillante à une couverture réfléchissante intelligente. Les chercheurs en biologie et en physique ont pu démontrer que les effets optiques sont produits par des écailles particulières sur les ailes. La nature fait ici appel à des nanomatériaux dont les propriété optiques dépassent en brillance les pigments habituels.

Quand on les regarde bien dans l’axe par-dessus, ces écailles sur les ailes du papillon agissent comme des miroirs colorés et lui donnent une apparence chatoyante. Quelques papillons battent rapidement des ailes avant de s’approcher d’une femelle. Si cela se vérifie aussi chez Eudocima materna, il est possible que le scintillement des ailes du mâle soit très attirant pour la femelle. La prochaine étape pour l’équipe de recherche consistera donc à étudier la parade nuptiale de ce papillon de nuit.

Des résultats importants pour comprendre l’évolution de la vue
Nous avons souvent tendance à attribuer à d’autres espèces la façon de percevoir le monde à laquelle nous sommes habitués. Pourtant, les systèmes visuels des animaux (notamment la vision nocturne) surpassent de loin nos possibilités dans bien des cas. Cet état de fait soulève des questions sur la manière dont les signaux visuels des animaux destinés à être émis et reçus dans l’obscurité se sont optimisés. De futures études sur le sujet devraient permettre une meilleure compréhension de l’évolution de la vue. Les nouveaux résultats pourraient aussi être intéressants pour faire évoluer les technologies optiques innovantes.

Les résultats ont été publiés dans l’éminente revue spécialisée Current Biology.