ABB Suisse: un carnet de commandes rebondi

    -     Deutsch
2013-07-26 - ABB Suisse a enregistré 1,77 milliards de francs d’entrées de commandes au premier semestre, soit un bond de 5 pourcent par rapport à la même période de l’année précédente (CHF 1,69 mia. en 2012). Le chiffre d’affaires de 1,71 milliards de francs est légèrement inférieur à celui de l’exercice précédent (CHF 1,77 mia. en 2012). Avec près de 7000 collaborateurs au 30 juin, l’emploi est stable chez ABB Suisse.
Le carnet de commandes est bien fourni, notamment dans le domaine ferroviaire, des installations haute tension et des grands projets d’équipement de mines en Asie et en Amérique du Sud. Les affaires en matière de turbocompresseurs se sont stabilisées au niveau peu élevé attendu.
La demande en solutions durables de haute efficacité énergétique de la part de l’industrie, des centres de données et des secteurs de la mobilité ont contribué à ce bon niveau de commandes. Il faut également noter qu’est entré en service fin mai à Genève le premier bus articulé entièrement électrique sans caténaire, une avancée technologique ABB. Pour cette première mondiale, ABB Suisse a développé sur les sites de Genève et de Turgi l’équipement de traction ainsi que la technologie de charge entièrement automatique et ultra-rapide nécessaires à ce trolleybus électrique.

«Les innovations sont la clé de la réussite», formule Remo Lütolf, président de la direction d’ABB Suisse. L’électronique de puissance revêt un rôle central en la matière, et ce depuis précisément 100 ans, époque à laquelle les premières applications ont été réalisées. L’électronique de puissance est vectrice d’efficacité en termes d’énergie et de ressources dans les secteurs de l’industrie, du bâtiment et de la mobilité, mais également pour ce qui est de l’intégration des énergies renouvelables et du transport de courant efficace. En mars a été posée la première pierre d’un nouveau laboratoire au sein du centre de recherche de Dättwil. C’est là que sera développée la prochaine génération de semi-conducteurs de haute performance. Cet investissement à hauteur de 18 millions de francs permet à ABB d’agrandir en Suisse ce centre de compétences mondial.

Les récentes acquisitions ont eu un impact positif. L’intégration de PMA à Uster, la succursale suisse de Thomas & Betts, donne l’occasion à ABB de renforcer sa position sur le segment des produits basse tension en Suisse. Les entreprises tessinoises Newave et Trasfor, déjà intégrées antérieurement, complètent l’offre d’ABB en matière de systèmes d’alimentation ininterrompue en courant et de transformateurs à sec.

La demande en solutions intelligentes d’approvisionnement énergétique et le besoin d’améliorer l’efficacité énergétique et la productivité sont des tendances qui offrent à ABB des opportunités de croissance à venir. ABB nourrit le souhait de développer sa présence en particulier sur le marché de la Suisse romande pour exploiter plus encore le potentiel de croissance qui y réside.