Accord de principe pour un nouvel appel à projet conjoint dans le cadre de la coopération scientifique et technologique entre la Suisse et la Russie

Accord de principe pour un nouvel appel à projet conjoint dans le cadre de la coopération scientifique et technologique entre la Suisse et la Russie

Berne, 25.11.2019 - La 4ème rencontre du Comité conjoint de coopération scientifique et technologique a eu lieu le 20 novembre 2019, à Moscou, dans le cadre de l’accord bilatéral conclu en 2012 entre la Suisse et la Russie. À l’issue des discussions, un mémoire d’entente a été signé entre le Fonds national suisse (FNS) et son homologue russe, la Russian Foundation for Basic Research (RFBR), qui vise à organiser un nouvel appel à projet conjoint dans le courant de l’année prochaine. Les modalités et le calendrier précis seront négociés entre les deux agences dans les mois à venir.

La délégation suisse, conduite par l’ambassadeur Mauro Moruzzi, était composée de représentants du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), du FNS et de l’Université de Genève, Leading House pour la coopération avec la Russie. Elle a été accueillie par de hauts représentants du Ministère de la Science et de l’Enseignement supérieur de la Fédération de Russie, des principales agences de financement de la recherche et de l’innovation ainsi que des milieux académiques russes.

La réunion a permis de faire un état des lieux de la collaboration scientifique entre les deux pays et d’identifier les instruments et programmes nationaux, bilatéraux et internationaux à même de la renforcer, parmi lesquels la collaboration annoncée entre le FNS et la RFBR.

Par ailleurs, à la demande de la délégation suisse, le Ministère russe s’est engagé à clarifier par écrit, d’ici la fin de l’année, la portée d’une de ses directives récentes qui fixe les conditions des rapports entre scientifiques russes et partenaires étrangers. Cette directive a suscité une certaine inquiétude au sein des communautés scientifiques russe et étrangères, y compris en Suisse.

La délégation a enfin eu l’occasion d’explorer les possibilités de coopération avec plusieurs institutions moscovites de pointe dans le domaine de la recherche, et notamment avec l’Académie russe des Sciences. Elle a également eu l’occasion de s’entretenir avec des chercheuses et des chercheurs actifs en Russie, dont notamment une jeune doctorante suisse.

Depuis 2011, le FNS a soutenu 203 projets de recherche impliquant une collaboration scientifique avec des chercheurs russes, plaçant ainsi la Russie au 17e rang des partenaires internationaux les plus importants de la Suisse. L’Université de Genève, en tant que Leading House, a lancé pour sa part, pendant la période 2017-2019, deux appels de type «seed money»: 15 projets ont été sélectionnés pour un montant total de 213’000 CHF. Depuis 1994, 251 chercheurs russes ont bénéficié des bourses d’excellence de la Confédération, dont 9 pour l’année académique 2019-2020.