Agroscope : Engagement en faveur d'une production végétale durable en vue de réduire les pesticides

    -     English  -  Deutsch
Les légumes et les fruits font partie intégrante d'une alimentation saine. Cependant, ce sont ces aliments en particulier qui posent généralement des exigences très élevées en matière de protection des végétaux. La protection des végétaux est nécessaire, car elle assure la quantité et la qualité des rendements dans toutes les cultures et dans tous les systèmes de production végétale. Agroscope se concentre sur le développement d'alternatives aux produits phytosanitaires chimiques et sur la sélection de variétés résistantes aux maladies. Afin de mieux faire connaître à la pratique agricole ses travaux de recherche dans le domaine de la protection des végétaux, thème actuellement au centre de nombreux débats, Agroscope intensifie dès aujourd'hui sa communication et donne la parole à ses expert-e-s. Le premier article est une interview d’Eva Reinhard, responsable d'Agroscope, dans laquelle elle explique ce que la recherche fait et ce qu'elle peut encore faire.

Depuis que la recherche agronomique existe, la protection des végétaux a toujours été un thème central. Dans le cadre du nouveau programme d’activité 2018-2021, Agroscope, le centre de compétences de la Confédération pour la recherche et le développement dans le secteur agroalimentaire, apporte une contribution majeure à la mise en oeuvre du Plan d’action visant à la réduction des risques et à l’utilisation durable des produits phytosanitaires, abrégé Plan d’action Produits phytosanitaires, avec plus de 50 projets de recherche.

Connaissez-vous la poire Fred ou les cépages Divico et Divona - Ces nouvelles variétés de plantes utiles développées par Agroscope sont aujourd’hui déjà tolérantes aux maladies et nécessitent un minimum de mesures de protection phytosanitaire. Avez-vous déjà entendu parler du hanneton japonais qui provoque de grandes pertes de récolte dans les cultures fruitières et viticoles en Italie - Agroscope a déjà mis au point une arme biologique efficace pour rendre ce coléoptère inoffensif dans le cas où il pénètrerait en Suisse.

Une production agricole durable sans pertes fréquentes de rendement et de récolte dues à des organismes nuisibles n’est possible qu’avec une protection des végétaux adaptée. Agroscope est constamment sur la brèche à la recherche de nouveaux procédés, technologies et stratégies. Son objectif : améliorer l’efficacité des mesures phytosanitaires et réduire les risques pour l’être humain et l’environnement. Agroscope fournit à la pratique agricole des alternatives aux produits phytosanitaires chimiques de synthèse que celle-ci peut utiliser de manière préventive ou pour lutter contre les ravageurs, les maladies et les mauvaises herbes.

Là où l’utilisation de produits phytosanitaires chimiques de synthèse est aujourd’hui encore inévitable, Agroscope développe des méthodes et des stratégies pour réduire les émissions et les risques, par exemple en optimisant le moment de l’application et les systèmes culturaux, les méthodes d’application et les produits phytosanitaires utilisés.

Eva Reinhard, responsable d’Agroscope, explique dans l’interview ce que la recherche fait et ce qu’elle peut encore faire (voir le premier lien).

Vous êtes intéressé-e à en savoir davantage sur la protection des végétaux d’Agroscope - Recevez nos articles directement chez vous : voir ci-dessous dans les liens.