Conférence Santé2020 : numérisation dans le système de santé

La numérisation dans le système de santé offre de grandes opportunités tout en soulevant différentes questions. Invités par le conseiller fédéral Alain Berset, 300 acteurs issus de tous les domaines de la politique sanitaire en débattent ce matin à Berne à l’occasion de la sixième conférence nationale Santé2020.

Applications de santé, diagnostics améliorés grâce à des programmes informatiques d’auto-apprentissage ou robots de chirurgie : la numérisation est déjà une réalité dans le domaine de la santé. Le virage numérique ouvre de nouvelles perspectives : traitements personnalisés, diagnostics plus rapides et précis ou processus mieux coordonnés. Mais ce changement soulève également des questions concernant notamment la protection des données, la législation ou la formation du personnel de santé.

Dans son discours d’ouverture, le conseiller fédéral Alain Berset a souligné l’important décalage entre les possibilités offertes par cette mutation technologique et l’organisation du système de santé. Un écart dû à la rapidité des évolutions de la technologie et au fait que la numérisation met en relation des acteurs qui n’ont jamais travaillé ensemble, par exemple des groupes technologiques. L’objectif d’une politique sanitaire du futur est de promouvoir les compétences numériques de chacun et d’améliorer l’exploitation des données. La confiance dans l’utilisation sûre des données revêt dans ce cadre une importance décisive.

Les participants à la conférence aborderont également la manière dont la numérisation peut améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients, les modifications du rôle des acteurs et les adaptations nécessaires dans le système de santé.

En 2018, la Confédération et les cantons ont présenté dans la stratégie Cybersanté Suisse 2.0 leur vision concernant la numérisation dans le système de santé : un système de santé plus sûr, plus efficace et de meilleure qualité, des personnes qui savent exploiter les opportunités que les nouvelles technologies offrent pour leur santé ainsi que des institutions de soins et des professionnels de la santé numériquement interconnectés. Il s’agit ici en priorité d’introduire le dossier électronique du patient, qui se fonde sur la loi fédérale sur le dossier électronique du patient en vigueur depuis 2017.