Coopération en matière de recherche sur le bois

    -     Deutsch
Gustav Nyström, chef du laboratoire Cellulose & Wood Materials de l’Empa.

Gustav Nyström, chef du laboratoire Cellulose & Wood Materials de l’Empa. Image : Empa

Avec la signature d’une déclaration de coopération le 21 septembre, le BioProducts Institute de l’Université de Colombie britannique (BPI) et l’Empa célèbrent un nouveau partenariat visant à promouvoir l’innovation et la collaboration et à favoriser les développements communs dans le domaine des solutions biosourcées.

Le BioProducts Institute, situé à Vancouver (Canada), travaille sur quatre thèmes de recherche qui peuvent être complémentaires aux activités de recherche de l’Empa : 1. la transformation biocatalytique et l’ingénierie de la biomasse, 2. les matériaux à base de bio-nanoparticules, 3. les polymères et les matériaux en carbone biosourcés et 4. les systèmes de bioraffinage et de biocarburants.

Avec ce nouvel accord de coopération, l’Empa et le BPI chercheront à partager les meilleures pratiques par l’échange de connaissances, la participation conjointe à des réunions, forums et conférences scientifiques, l’accès réciproque aux infrastructures de recherche et le développement de possibilités de financement bilatérales. Le partenariat fera progresser la collaboration Europe-Canada en matière de recherche sur l’utilisation durable des ressources renouvelables, en s’appuyant sur les succès des échanges précédents. L’Empa se joindra également à l’Alliance boréale, une initiative transnationale cofondée par FinnCERES et BPI pour regrouper les recherches des nations situées le long de la ceinture boréale afin d’utiliser de manière optimale les ressources forestières et de faire progresser la prospérité et le bien-être dans le respect du développement durable.

"Les plateformes de collaboration mondiale telles que l’Alliance boréale ont le potentiel d’accélérer considérablement l’innovation pour la nouvelle bioéconomie. L’Empa est ravie de franchir cette nouvelle étape et de collaborer avec l’Université de la Colombie-Britannique et l’ICB. Ensemble, nous agirons pour faire avancer la recherche sur les biomatériaux, stimuler le transfert de technologie et former de nouveaux talents dans ce domaine. Une conférence conjointe est prévue en Suisse en mai 2022 et permettra un partage approfondi et de haut niveau des connaissances et la nucléation de nouvelles idées de recherche pour l’avenir", déclare Gustav Nyström, chef du laboratoire "Cellulose & Wood Materials" de l’Empa.

"Nous sommes extrêmement enthousiastes à l’idée de commencer notre partenariat avec l’Empa", déclare Orlando Rojas, directeur scientifique de la BPI. "Le BPI et l’Empa ont déjà entamé des efforts de planification il y a deux ans. Le moment est venu de passer à l’action et nos membres se réjouissent de lancer de nouvelles collaborations entre les deux institutions. La signature de cette déclaration de coopération aura une grande visibilité et catalysera nos efforts en matière de recherche et de développement. Avec la formation de l’Alliance avec la Suisse, la Finlande et la Suède, nous créons le plus grand groupe de recherche dans le domaine de la bioéconomie forestière. Le programme que nous prévoyons encouragera les interactions et les innovations afin d’ouvrir de nouvelles voies pour la valorisation de la biomasse dans les bioproduits de prochaine génération."


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |