Coronavirus : génération plus simple et plus rapide du code de l’application SwissCovid

    -     English  -  Deutsch
Les codes COVID seront générés de façon plus simple et plus rapide. Les personnes testées positives peuvent les saisir dans l’application SwissCovid pour informer les autres utilisateurs d’une éventuelle infection. Jusqu’à présent, seuls les services des médecins cantonaux et les médecins traitants pouvaient les générer. À l’avenir, les laboratoires, les collaborateurs de la ligne d’information, les centres de test et les pharmacies pourront également le faire. Lors de sa séance du 18 novembre 2020, le Conseil fédéral a approuvé une modification d’ordonnance correspondante. Cette adaptation crée ainsi la base en vue d’un processus entièrement automatisé concernant le code COVID, tout en garantissant la protection des données.

L’interruption des chaînes d’infection via l’isolement des individus positifs et la quarantaine de leurs contacts étroits s’avère essentielle dans la gestion de l’épidémie de COVID-19. Ces mesures sont prises dans le cadre du traçage des contacts, que le système de traçage de proximité (système PT) de l’application SwissCovid soutient. En entrant le code dans l’application, les utilisateurs testés positifs déclenchent l’envoi d’une notification anonyme à tous les utilisateurs qui ont été exposés à un risque d’infection. Pour que les codes COVID parviennent le plus rapidement possible aux utilisateurs de l’application testés positifs, d’autres groupes de personnes auront désormais accès au système de gestion des codes. La protection des données, qui reste une priorité absolue, est toujours garantie.

Objectif de la modification de l’ordonnance

En autorisant d’autres groupes de personnes à accéder au système de gestion des codes et en permettant la génération automatique de ces derniers, la modification de l’ordonnance sur le système de traçage de proximité pour le coronavirus SARS-CoV-2 réduira la charge de travail des médecins cantonaux. Les modifications visent principalement à accélérer le processus d’attribution des codes COVID de sorte que la période entre la réception d’un résultat de test positif et l’avertissement des autres utilisateurs de l’application SwissCovid soit la plus courte possible.

Extension de l’autorisation pour la génération de codes COVID

Selon l’adaptation de l’ordonnance sur le système de traçage de proximité pour le coronavirus SARS-CoV-2, les laboratoires, les collaborateurs de la ligne d’information, les centres de test et les pharmacies pourront également générer les codes COVID. Comme les laboratoires sont informés en premier d’un résultat de test positif, ils peuvent contribuer de manière significative à accélérer le processus et donc à accroître l’efficacité de l’application SwissCovid. S’ils utilisent des tests rapides, les collaborateurs des centres de test peuvent informer la personne concernée du résultat positif. Dorénavant, ils pourront lui remettre directement un code COVID. Il en va de même pour les collaborateurs des pharmacies qui effectuent également des tests rapides. Le fait que le personnel de la ligne d’information ait accès au système de gestion des codes décharge encore davantage les services des médecins cantonaux.

Automatisation des processus liés aux codes COVID

Afin de simplifier et surtout d’accélérer la génération des codes COVID, ces derniers peuvent désormais être générés automatiquement et délivrés aux utilisateurs de l’application SwissCovid testés positifs. En principe, tous les établissements de soins ou leurs spécialistes qui ont accès au système de gestion des codes peuvent déclencher automatiquement la génération des codes. À cette fin, une interface entre ce système et le système de l’établissement de santé concerné est nécessaire.

Conseil fédéral
www.admin.ch/gov/fr/­accueil.html