Coronavirus: les partenaires de la formation professionnelle intensifient les mesures visant à stabiliser le marché des places d’apprentissage

    -     Deutsch
Coronavirus: les partenaires de la formation professionnelle intensifient les mesures visant à stabiliser le marché des places d’apprentissage

Berne, 09.06.2020 - La Confédération, les cantons et les organisations du monde du travail Å“uvrent de concert afin que la pandémie de Covid-19 ait le moins d’effets négatifs possible sur la formation professionnelle. À cette fin, la Task Force «Perspectives Apprentissage 2020» mise sur pied par le conseiller fédéral Guy Parmelin surveille de près le marché des places d’apprentissage. Les tendances observées jusqu’à fin mai 2020 par les cantons montrent que le marché est resté largement stable dans toute la Suisse malgré la conjoncture économique tendue. Toutefois, la situation en Suisse latine doit être suivie avec une attention particulière. Tous les cantons ont pris des mesures pour améliorer l’adéquation entre l’offre des entreprises et la demande des jeunes sur le marché de l’apprentissage.

À la fin mai 2020, près de 48’000 contrats d’apprentissage avaient été signés dans toute la Suisse. Par rapport à mai 2019, cela représente une diminution de 4%. Les tendances rapportées par les cantons pour mai 2020 reflètent un marché des places d’apprentissage globalement stable dans les cantons alémaniques. Même si, selon le canton et la branche, l’offre de places d’apprentissage ne correspond pas toujours à la demande, une grande partie des places disponibles ont déjà trouvé preneurs. À l’instar des années précédentes, plusieurs cantons enregistrent même un excédent de places d’apprentissage. En Suisse romande et au Tessin, le processus de recrutement commence traditionnellement plus tard. Néanmoins, le nombre de contrats d’apprentissage conclus à l’heure actuelle est nettement inférieur à celui de l’année dernière. Le recrutement des apprentis a en effet pris du retard suite au confinement. Quant au nombre de résiliations de contrats d’apprentissage par l’employeur pour raisons économiques, il relève pour le moment de l’ordre de cas isolés.

Face à l’évolution du marché des places d’apprentissage, les cantons usent d’un marketing des places d’apprentissage ciblé et intensifié tout en renforçant les services d’orientation, les bourses des places d’apprentissage et les offres de formations transitoires ainsi que d’encadrement individuel pour les jeunes. En outre, plusieurs cantons prévoient de créer en collaboration avec les entreprises, des bourses de places d’apprentissage «last minute» afin d’attirer l’attention des jeunes sur les places encore vacantes, de les inciter à y postuler et de leur donner ainsi l’occasion de signer un contrat d’apprentissage avant l’automne 2020. Nombre d’organisations du monde du travail ont également intensifié leurs efforts pour amener les jeunes vers leurs professions et leur permettre ainsi d’entrer sur le marché du travail.

Dans le cadre du programme d’action «Places d’apprentissage Covid-19» lancé fin mai 2020 par la Confédération, les premières demandes de financement pour la mise en place de nouvelles mesures sont déjà parvenues au Secrétariat d-État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI, provenant de toutes les régions du pays. À titre d’exemple, le SEFRI a approuvé un projet déposé par l’union des arts et métiers du canton de Soleure (Kantonal-Solothurnischer Gewerbeverband) offrant un soutien ciblé dans les processus de choix d’une profession et de recherche d’une place d’apprentissage aux élèves sortants de l’école obligatoire sans avoir encore trouvé de solution de transition. De même, il a approuvé un projet de Young Enterprise Switzerland YES visant, en collaboration avec les enseignants participants, à accompagner activement les élèves dans leur processus de candidature, à les motiver à suivre une formation professionnelle initiale et à leur offrir, en collaboration avec des volontaires qualifiés issus des entreprises, un entraînement aux techniques de candidatures.