COVID-19 : deux échantillons découverts avec la variante d’Afrique du sud

    -     Deutsch
Ces derniers jours, une nouvelle variante du coronavirus a été découverte indépendamment l'une de l'autre en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. Depuis le 24 décembre, la variante de la Grande-Bretagne a été détectée dans trois échantillons en Suisse. Un nouveau séquençage a permis de détecter pour la première fois la nouvelle variante d'Afrique du Sud dans deux échantillons.

Après les deux cas de la variante britannique déjà signalés la veille de Noël à Zurich et dans le canton des Grisons, un autre cas a été identifié ces derniers jours dans la Principauté du Liechtenstein, comme le montre les analyses de l’Hôpital universitaire de Bâle. La personne concernée est en isolement.

Dans le cadre de ses recherches, l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ) a également séquencé environ 500 échantillons de personnes ayant été testées positives. Cette procédure permet de détecter les deux variantes. La variante d’Afrique du Sud a été trouvée dans deux échantillons tandis que la variante britannique n’a pas été détectée. L’une des deux personnes testées positives séjourne dans le canton de Schwyz. La deuxième personne est en France. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) est en contact avec les autorités schwytzoises et françaises.

L’OFSP rappelle à toute personne entrant en Suisse par voie aérienne ou terrestre depuis la Grande-Bretagne ou l’Afrique du Sud depuis le 14 décembre 2020 qu’elle a l’obligation de se mettre en quarantaine pendant dix jours. Cette règle s’applique également aux personnes résidant en Suisse qui reviennent de ces deux régions après les vacances de Noël.