Découvrir l’"Age de glace" en mode panorama

Les idées reçues sur la dernière période glaciaire, il y a 15'000 ans, sont légion. Un projet de l’Université de Neuchâtel (UniNE) va partir à la rencontre du public pour présenter les connaissances les plus récentes sur cette période. Une exposition itinérante, sous la forme d’un panorama, sera visible en 2018 grâce à un soutien du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Autre projet de vulgarisation scientifique soutenu par le FNS à Neuchâtel : la mise sur pied d’un Observatoire des journalismes francophones.
Films, jeux vidéo, romans, médias de fiction ou même à prétention documentaire offrent des représentations souvent extravagantes, parfois comiques, voire franchement erronées de la vie humaine pendant l’«âge de glace». Ce ne sont que guerres tribales, groupes humains en lutte contre des animaux sauvages ou côtoyant des dinosaures, techniques de chasse incongrues ou représentations naïves d’hommes et de femmes vivant en harmonie avec une nature idyllique.
Le Laboratoire d’archéozoologie de l’UniNE prévoit de ramener un peu de réalité dans nos visions du dernier âge glaciaire, la période dite magdalénienne. Il construira un panorama sur le modèle des fameuses toiles circulaires, où les visiteurs placés au centre de la rotonde auront accès aux dernières découvertes. Le contenu s’appuiera sur les résultats de fouilles menées entre Hauterive et Monruz lors de la construction de l’autoroute A5 en bordure du lac de Neuchâtel. Le panorama permettra de s’immerger dans une époque préhistorique où les températures étaient inférieures à aujourd’hui d’environ 10 degrés.
L’exposition sera itinérante, à l’image des peuples nomades de l’époque glaciaire. Elle sera installée dans des centres commerciaux afin de toucher un public qui ne va pas forcément au musée. Elle voyagera dans les 11 cantons suisses (GE, VD, NE, FR, BE, SO, LU, JU, BL, AG, SH) où des traces d’occupation humaine datant de cette période ont pu être observées. A chaque étape, les services archéologiques et musées du canton-hôte présenteront un module d’exposition complémentaire consacré aux découvertes spécifiques de leur région. Des scientifiques seront sur place et un quiz sera organisé, avec la possibilité de gagner une invitation à visiter des laboratoires d’archéozoologie, des musées ou des services archéologiques.
Le projet Ice Age Panorama vient de décrocher un financement de près de 200'000 francs de la part du FNS dans le cadre du programme AGORA visant à favoriser la diffusion de la science auprès du grand public. Ce soutien permettra de créer un poste de travail occupé par une chercheuse à 50% pendant 2 ans, de financer la scénographie et le matériel pour la construction du panorama ainsi que de réaliser un e-book qui accompagnera l’exposition.

Observatoire des journalismes
Fait assez inédit, l’UniNE figure deux fois cette année dans la liste des 20 projets AGORA soutenus par le FNS. L’Académie du journalisme et des médias (AJM) va créer un Observatoire des journalismes francophones grâce, là aussi, à un financement de presque 200'000 francs. Il prendra la forme d’une plateforme numérique qui devrait être opérationnelle cet automne.

Réunissant des réflexions de personnalités actives dans les médias et de scientifiques spécialistes de la communication, l’observatoire aura également un volet matériel. Des événements et rencontres s’adresseront particulièrement au jeune public, dans le but de dégager des pistes qui aideront à repenser le journalisme en direction d’une population peu perméable aux modes traditionnels de diffusion de l’information.