Des toitures végétalisées pour favoriser la biodiversité

Durant une semaine thématique en Architecture, des étudiantes et étudiants de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg ont réalisé quatre modèles différents de toitures végétalisées. Ce projet a été présenté au Smart Living Lab le 22 novembre dernier.

Une fois par an, les étudiant·es en Architecture de la HEIA-FR se consacrent à un thème durant une semaine. Quinze d’entre eux ont choisi la proposition de Raphaël Compagnon et Joëlle Goyette Pernot, tous deux professeur·es de développement durable au sein de la filière d’architecture de la HEIA-FR.

Le but de l’atelier est d’amener les étudiant·es à comprendre les bénéfices des toitures végétalisées en milieu bâti, dans le contexte des changements globaux auxquels doit faire face la société :

  • régulation du climat urbain (lutte contre l’îlot de chaleur urbain, rétention des eaux de pluie...),
  • contribution au maintien, voire à la restauration de la biodiversité,

  • restitution de surfaces vertes aussi proches que possible des espaces naturels

Ces facteurs contribuent ainsi au développement d’une véritable trame verte en milieu urbain. Les bénéfices des toitures végétalisées sont également notables en matière de durabilité de l’étanchéité des toits plats et d’isolation des bâtiments, ce qui est particulièrement intéressant du point de vue de la construction.