Dies academicus 2019: S’engager

Alors que le climat et l’égalité suscitent une mobilisation citoyenne hors du commun en cette année 2019, la notion d’engagement a été au coeur du 74e Dies academicus de l’Université de Neuchâtel (UniNE). La manifestation s’est tenue aujourd’hui à l’Aula des Jeunes-Rives en présence d’un peu plus de 300 personnes. L’UniNE a également conféré un doctorat honoris causa à quatre professeures renommées.

’Une université est par définition une institution qui s’engage. C’est aussi un organisme composé d’individus qui, de leur côté, s’engagent aussi, dans leur vie professionnelle et dans leurs activités privées’ a déclaré le recteur de l’Université de Neuchâtel, Kilian Stoffel dans son discours. Il a montré comment, en 2019, l’Université de Neuchâtel s’est engagée en faveur de l’égalité, notamment en lançant une campagne contre le harcèlement. Et en faveur du climat en instaurant une commission du développement durable, qui a, entre autres, proposé de prendre toute une série de mesures pour réduire les déplacements professionnels en avion. Proposition acceptée par le rectorat.

Mais comme l’ont souligné aussi la Cheffe du DEF, Mme Monika Maire-Hefti, et le président du Conseil de l’Université, M. Didier Berberat, 2019, c’est aussi l’année où le Grand Conseil a voté le Mandat d’objectifs de l’Université, qui sera suivi de la signature d’un contrat de prestations. Deux documents qui engagent à la fois l’UniNE et le Conseil d’Etat. La première à réaliser les attentes qui sont placées en elle, et le second à lui apporter le soutien nécessaire.

Cent ans d’engagement pour la FEN

2019 c’est aussi le centième anniversaire de la FEN, la Fédération des étudiantes neuchâteloises et étudiants neuchâtelois. Cet organe qui réunit et défend les intérêts des 4000 membres du corps estudiantin. Appelée à la tribune, la présidente de la FEN, Mme Mathilde Gigonzac, s’est félicitée de la multiplication des associations d’étudiantes et d’étudiants à l’UniNE (plus d’une quarantaine) et a souligné que ’s’engager ce n’est pas être une spectatrice ou un simple consommateur de projets portés par d’autres. S’engager c’est faire le pas entre la passivité et l’action’.

Une thématique illustrée avec brio par une vidéo projetée durant la cérémonie qui montre des membres de la communauté universitaire dans leur engagement sur le terrain.

Le Dies academicus, une cérémonie ancrée dans la tradition

Journée officielle de l’Université, le Dies academicus a pour but d’entretenir une tradition et d’affirmer l’identité de l'Université. La cérémonie est marquée par un cortège en toges académiques et le respect d’un protocole. Cette manifestation est également l’occasion d’honorer des personnalités reconnues pour leur excellence en tant que scientifiques, qui se voient remettre un doctorat honoris causa. Cet honneur a été accordé à quatre professeures : Mmes Tammy D. Allen, Annie Rochat Pauchard, Lucy Küng et lvana Marková.