Échange entre la Suisse et l’Allemagne dans le domaine de la formation et de la recherche

La rencontre annuelle entre le Secrétariat d-État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et le Ministère allemand de l’éducation et de la recherche (BMBF) a eu lieu le 28 octobre 2020. Les délégations étaient conduites par le chef de la division Relations internationales au SEFRI, l’ambassadeur Mauro Moruzzi, et par la directrice de la coopération européenne et internationale au BMBF, Susanne Burger. Ils se sont tous deux félicités de l’excellente collaboration entre l’Allemagne et la Suisse, en particulier dans le contexte exceptionnel du Covid-19.

Les délégations suisses et allemandes ont discuté par vidéoconférence des évolutions politiques actuelles qui ont une incidence sur le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI), ainsi que de la collaboration bilatérale Suisse-Allemagne. Le message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) pendant les années 2021 à 2024, actuellement en discussion au Parlement, et les évolutions au niveau européen ont fait partie des thèmes soulevés par la délégation suisse, en plus des conséquences de la crise liée au Covid-19. L’Espace européen de la recherche, l’avenir des programmes-cadres de recherche de l’UE et la collaboration dans le cadre des infrastructures de recherche internationales ont fait l’objet d’une attention particulière. L’introduction actuelle de diplômes professionnels aux niveaux bachelor et master dans la formation professionnelle allemande a par ailleurs été abordée à des fins d’information.

L’Allemagne est de loin le partenaire le plus important de la Suisse dans le domaine FRI. Les réseaux et l’excellente coopération tant au niveau des chercheurs qu’à celui des institutions des deux pays prennent très souvent appui sur le programme-cadre de recherche de l’UE «Horizon 2020», à travers lequel quelque 1500 coopérations ont été nouées entre des partenaires suisses et allemands. Entre 2015 et 2020, le Fonds national suisse a en outre soutenu plus de 4800 projets auxquels l’Allemagne participait. Par ailleurs, avec quelque 12’000 étudiants (2019-2020; uniquement les étudiants qui ont effectué leur scolarité en Allemagne), les Allemands constituent le plus grand groupe d’étudiants étrangers dans les hautes écoles suisses. De leur côté, les étudiants suisses sont environ 3800 à étudier en Allemagne.

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |