Échanges entre la Suisse et le Japon sur la recherche et l’innovation

Le 30 janvier 2023, la secrétaire d’état Martina Hirayama a officiellement déclaré ouverte la 5e réunion du comité mixte Suisse-Japon pour la science, la technologie et l’innovation. Les discussions entre les délégations du Secrétariat d’état à la formation, à la recherche et à l’innovation et du ministère des Affaires étrangères du Japon ont principalement porté sur la coopération entre la Suisse et le Japon en matière de recherche et d’innovation. En outre, le Swiss Polar Institute et le National Institute of Polar Research du Japon ont signé une déclaration d’intention commune.

La délégation suisse, composée de représentants d’agences d’encouragement et d’institutions de recherche et du domaine des hautes écoles, a accueilli Berne une délégation japonaise composée de hauts représentants du Cabinet Office, du ministère des Affaires étrangères, du ministère de l’éducation, de la culture, des sports, des sciences et de la technologie ainsi que des plus importantes institutions de recherche et agences de financement de la recherche du Japon.

Après le discours d’ouverture de la secrétaire d’état à la formation, à la recherche et à l’innovation Martina Hirayama, les délégations ont discuté des derniers développements dans le paysage de la recherche et de l’innovation en Suisse et au Japon tout en mettant l’accent sur la coopération bilatérale en matière de recherche et d’innovation ainsi que sur les différentes possibilités d’intensifier et de compléter les coopérations existantes entre les chercheurs et les institutions de recherche et d’encouragement des deux pays.

Renforcement de la recherche polaire

Parmi les pays d’Asie, le Japon est l’un des principaux partenaires de la Suisse en matière de coopération scientifique. Les deux pays partagent des intérêts communs dans de nombreux domaines de recherche, notamment sur les thèmes du vieillissement de la société, de la transition énergétique ou de la numérisation. Ainsi, le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) a, depuis 2016, soutenu plus de 152 projets de recherche auxquels étaient associés des chercheurs japonais. Quant à la Confédération, elle a, depuis 1962, octroyé 231 bourses d’excellence pour chercheurs et artistes étrangers à des Japonais. Par ailleurs, l’EPFZ, en tant que leading house pour la collaboration entre les acteurs scientifiques de Suisse et d’Asie, a mis au point divers instruments de coopération avec le Japon.

Dans le cadre de la 5e réunion du comité mixte Suisse-Japon pour la science, la technologie et l’innovation, le Swiss Polar Institute et le National Institute of Polar Research du Japon ont signé une déclaration d’intention commune afin d’accroître leur collaboration dans le domaine de la recherche polaire. La Haute École de santé Vaud a également signé une déclaration d’intention commune avec l’Université Teikyō de Tokyo, son homologue japonaise.

Nouveau site Swissnex à Osaka

La Suisse scientifique est présente au Japon par le biais d’un Science & Technology Office à l’ambassade de Suisse à Tokyo. L’ouverture d’un nouveau consulat à Osaka marque une nouvelle étape dans l’expansion de Swissnex, le réseau suisse pour la formation, la recherche et l’innovation. Ce nouveau site clé au sein de la dynamique région du Kansai est opérationnel depuis le premier semestre 2022 et sera officiellement inauguré à l’automne 2023. Il est également situé dans la ville où se tiendra l’exposition universelle de 2025, à laquelle la Suisse participe.