Empowerment individuel et communautaire - Revue REISO juillet 2019

Sept jeunes migrantes du Centre d’accueil de la Croix-Rouge au Tessin ont participé à un projet d’empowerment individuel et communautaire. L’expérience s’est déroulée sur un mois, avec des problèmes complexes et des résultats stimulants. Jennifer Di Pietrantonio, Master of Arts HES⁠-⁠SO en Travail social, dresse le bilan de ce projet qu’elle a mis en place.

En juin 2018, Jennifer Di Pietrantonio a mis en place un projet d’empowerment individuel et communautaire au Centre d’accueil pour mineurs non accompagnés (MNA) de la Croix-Rouge suisse à Paradiso, au Tessin. Il a été réalisé sur une durée d’un mois, avec un statut de stagiaire de recherche à mi-temps. Précisons que les personnes concernées sont particulièrement vulnérables à cause de leur âge et de leur parcours de vie. Le but a été de les faire parler de leur intégration, leurs besoins, leurs désirs et les éventuels problèmes rencontrés afin de leur donner ensuite la capacité à les traiter et à les résoudre.

L’intervention s’est inspirée des théories de Ninacs (2008) consacrées à l’empowerment individuel et communautaire et s’est en partie basée sur la méthode participative du «Comunity organizing» d’Alinski (2011).

> Lire l’article complet sur le site de la revue REISO