En 2018, les revenus agricoles ont augmenté

    -     Deutsch
Les derniers chiffres du Dépouillement centralisé des données comptables d’Agroscope sur le revenu agricole ont été publiés. Les résultats montrent que les conditions météorologiques exceptionnellement sèches, ensoleillées et chaudes en 2018 ont eu un effet différent sur l’agriculture selon la production. Les effets positifs ont toutefois prédominé. Les revenus ont augmenté grâce à de très bonnes récoltes dans la production fruitière et la viticulture ainsi qu’à l’augmentation des recettes tirées de la production de lait, de viande de volaille et d’Å“ufs.

Selon le Dépouillement centralisé des données comptables d’Agroscope, en 2018, le revenu agricole a augmenté de 4,1 % par rapport à l’année précédente. Il s’élevait en moyenne à 70 600 francs par exploitation et rémunérait 1,36 unité de main-d’Å“uvre familiale. Cette augmentation tient essentiellement aux excellentes récoltes fruitières et viticoles ainsi qu’aux produits plus élevés de l’élevage bovin. Ces derniers s’expliquent, entre autres, par une reprise du prix du lait et une légère augmentation de la production laitière. Ces évolutions ont permis de compenser les pertes de rendements dans les grandes cultures et les cultures fourragères liées aux conditions météorologiques ainsi que la situation toujours difficile sur le marché porcin.

Le revenu du travail agricole par unité de main-d’Å“uvre familiale a augmenté de 4,0 % pour atteindre 51 900 francs (cf. figure). C’est dans la région de plaine que le revenu du travail est le plus élevé, avec 65 300 francs par unité de main-d’Å“uvre familiale. Dans la région des collines et la région de montagne, il est respectivement de 46 500 et 38 900 francs, soit 29 et 40 % plus bas que dans la région de plaine.

Le revenu total d’un ménage agricole se compose du revenu agricole et du revenu extra-agricole. Le revenu total n’est relevé que pour les entreprises individuelles sans les communautés d’exploitations. En 2018, le revenu extra-agricole des ménages est resté quasiment constant et s’élevait à 31 800 francs par ménage agricole. Le revenu total a augmenté de 2,8 % pour atteindre 99 000 francs.

Vous trouverez de plus amples détails dans le dossier de presse en annexe du présent communiqué.

Complémentarités avec les comptes économiques de l’agriculture (CEA) de l’Office fédéral de la statistique (OFS)

L’Office fédéral de la statistique (OFS) et Agroscope publient simultanément deux statistiques complémentaires pour l’évaluation de la situation économique de l’agriculture suisse. Avec les comptes économiques de l’agriculture (CEA), l’OFS mesure la performance macroéconomique au niveau du secteur agricole. Cette approche de synthèse, basée sur plusieurs sources, permet de calculer une première estimation de l’année en cours en début d’automne. Les résultats du Dépouillement Centralisé des données comptables (DC-Cta) décrivent la situation micro-économique de l’année précédente sur la base d’un échantillon aléatoire d’exploitations agricoles et de leurs comptabilités.

Pour plus de détails sur les similitudes et les différences entre ces deux statistiques, consulter la publication sur les deux baromètres de l’agriculture suisse: www.bfs.admin.ch/ass­et/fr/1127-1700