Formation continue en management des médias

Neuchâtel, le 18 novembre 2009. L’Académie de journalisme et des médias lance dans le cadre du Service de formation continue de l’Université de Neuchâtel un Certificate of Advanced Studies (CAS) en management et financement des entreprises de médias. Unique en Suisse, le programme d’une durée d’un semestre s’adresse aux cadres de ces entreprises, ainsi qu’aux journalistes en activité. Les premiers cours débuteront en janvier 2010.

Le but du programme est d’offrir aux participants des compétences en matière de stratégie managériale, de financement et d’organisation d’activités dans le cadre d’entreprises médias. Les cours sont clairement orientés vers la pratique à travers des études de cas et des problématiques réelles. Cette formation originale répond à un intérêt de la part des médias qui, en tant qu’entreprises, souhaitent voir leurs collaborateurs acquérir davantage de compétences dans le domaine du management.

Les cours sont donnés en anglais et s’adressent à des professionnels des médias en activité. Le programme est à placer dans le contexte général d’un accord de coopération passé entre l’AJM et la profession. L’accord porte à la fois sur un Master destiné principalement à de futurs journalistes et sur une formation continue dans les domaines du management des entreprises médias et des nouvelles technologies, domaines que les acteurs concernés par cette formation ont identifiés comme prioritaires.

Décliné en trois modules, le CAS est largement transdisciplinaire et international. Il est assuré par onze professeurs rattachés à des universités des quatre coins de l’Europe (et même une américaine). Le premier module constitue une approche pragmatique de la communication d’entreprise (corporate communication) et du positionnement de l’entité sur le marché. On y parlera également des alliances à l’échelle internationale, indispensables dans un monde globalisé.

Les aspects financiers et la gestion de projets constituent le coeur de la seconde partie du programme. Il s’agit notamment de comprendre les modèles de financement des entreprises de médias et éventuellement d’en imaginer de nouveaux. Quant au troisième volet, il traitera principalement de la gestion des ressources humaines, afin de profiter au mieux des compétences de celles et ceux qui, par leur travail quotidien, font vivre et rayonner l’entreprise.