Frederic Stucky, assistant à l’ISSUL, est le lauréat du prix d’excellence 2018 de la Fondation Sport, Science et Santé

L’objectif de ce prix, délivré par un comité d’experts présidé par le Professeur Jacques Cornuz directeur de la polyclinique Médicale et Universitaire (PMU), est d’encourager la recherche dans les domaines du sport et de la santé.

Frederic Stucky a obtenu ce prix pour un travail portant sur les effets de l’utilisation d’un tapis de course ’ anti-gravité ’ (Alter-G) comme un nouvel outil de rééducation et d’entraînement qui permet de réduire l’impact de la locomotion sur les membres inférieurs en délestant son utilisateur d’une partie du poids corporel. Il s’agit d’un tapis de course conventionnel, encapsulé dans une bulle flexible se fixant au niveau des hanches et dans laquelle de l’air insufflé crée une pression pour surélever le patient. Malgré les bénéfices évidents de la réduction du stress sur les articulations résultant de ce mécanisme de délestage, cette étude avait pour objectif d’en déterminer les effets sur les paramètres cardiovasculaires lors d’un effort de course à pied. En effet, plusieurs études suggèrent que l’application d’une pression sur les membres inférieurs pourrait provoquer un déplacement de sang en direction du coeur par effet mécanique de compression du système veineux et ainsi perturber la régulation cardiovasculaire. Nos résultats ont démontré que le gonflage de la bulle (i.e. l’application d’une pression) produit effectivement un déplacement de sang des membres inférieurs jusqu’au coeur, modifiant ainsi de manière significative la régulation cardiovasculaire, notamment le débit cardiaque et la pression artérielle. Cependant, cet effet ne semble que transitoire puisqu’un retour à des valeurs normales s’observe après quelques minutes, garantissant ainsi un équilibre entre la réponse cardiovasculaire à l’effort, la demande en oxygène des muscles actifs et la régulation de la pression artérielle.

Ce travail a été publié dans : Stucky, F., Vesin, J. M., Kayser, B., & Uva, B. (2018). The Effect of Lower-Body Positive Pressure on the Cardiorespiratory Response at Rest and during Submaximal Running Exercise. Frontiers in physiology, 9, 34.