L’EPFL lance sa première association pour les postdoctorants

© 2020 EPFL / Alain Herzog

© 2020 EPFL / Alain Herzog

Lancée pendant le confinement, la nouvelle association postdoctorale de l’EPFL a pour objectif de promouvoir le développement professionnel des postdoctorants. 

L’association des postdocs de l’EPFL (EPDA) est devenue la première association non-estudiantine de l’EPFL, au début du confinement en mars. Elle s’appuie sur les bases posées par l’ancienne association des postdocs SV, créée en 2012 par des chercheurs postdoctoraux en sciences de la vie de l’EPFL. Les activités de cette dernière, initialement organisées par et pour les postdocs en SV, ont rapidement attiré l’intérêt des postdocs de toutes les facultés.

« L’association a été créée par des postdocs en SV, mais elle est très vite devenue bénéfique pour l’ensemble de la communauté » explique Jamshid Asadzadeh, président de la première association officielle de postdoc de l’EPFL. « La doyenne en SV Gisou van der Goot soutient l’association depuis sa création, et la nouvelle association postdoc de l’EPFL n’aurait pas vu le jour sans son appui."

Tout en jouant un rôle important dans le développement de la carrière des postdocs, les membres de l’EPDA favorisent également un dialogue indispensable entre la communauté des postdocs et l’administration de l’EPFL. L’un des problèmes actuels concerne le statut officiel des chercheurs postdoctoraux de l’EPFL, ce qui a des implications pratiques telles que le type de permis de séjour pour travailler en Suisse, les listes de diffusion au sein de l’institution et l’accès aux réseaux des alumnis au moment du départ.

Membres de l’association postdoc de l’EPFL, photo prise avant le confinement.

Une boîte à outils pour développer la carrière des postdocs

Avant le confinement, les membres de l’association ont organisé des événements pour la communauté postdoc, comme des sessions de réseautage et des ateliers de prise de parole en public, pour favoriser l’intégration au sein de la communité, et pour fournir aux postdocs une boîte à outils indispensable pour développer leur carrière, ici à l’EPFL et au-delà.

«Il est important de savoir comment rédiger un CV pour un poste universitaire par rapport à un poste dans l’industrie», explique Jamshid Asadzadeh, en racontant quelques-unes des activités organisées par l’association. «Avec le confinement, nous continuons de nous rencontrer pour des discussions vidéo avec les membres de l’association. Nous avons organisé un Zoom hangout pour les postocs et sommes en train de transférer nos activités futures online.»

«Depuis la fin de l’année dernière, nous travaillons en collaboration avec les différentes vice-présidences pour organiser de nouveaux types d’événements mais aussi pour aider les postdocs à vraiment profiter de tout ce que l’EPFL peut offrir», explique Jonathan Cottet, chargé de communication à l’EPDA. «Nous invitons les postdocs de toutes les facultés à nous rejoindre dans l’association, à participer à nos événements mais aussi à créer leurs propres événements avec notre soutien s’ils le souhaitent. Nous voulons vraiment que chacun profite au maximum de son temps à l’EPFL pour préparer les prochaines étapes de sa carrière. »