L’Europe dans le monde du football : Genèse et formation de l’UEFA (1930-1960) - News

L’Europe dans le monde du football : Genèse et formation de l’UEFA (1930-1960)

Comment expliquer la popularité du football à l’échelle européenne - Une des pistes pour répondre à cette question est d’étudier le rôle de l’Union des associations européennes de football (UEFA) qui n’a eu de cesse d’agir en vue de renforcer les échanges footballistiques au niveau européen.

A partir du dépouillement d'archives inédites, Philippe Vonnard - collaborateur de recherche à l'Institut des sciences du sport de l'Université de Lausanne (ISSUL) - répond à travers ce livre à un vide historiographique en proposant de retracer la genèse et la formation de l'UEFA dans une perspective globale et qui privilégie le long terme. La thèse défendue dans cet ouvrage est que la mise en place de cette organisation au milieu des années 1950 est un tournant dans l'histoire du football européen.

Trois axes principaux complémentaires sont développés tout au long de ce livre. Le premier traite du rôle de la FIFA (Fédération internationale de football association), puis de l'UEFA dans le développement d'une dynamique européenne du jeu. Le deuxième questionne la possibilité qu'ont les dirigeants du football de créer un organisme qui transcende les barrières de la Guerre froide (à sa fondation, l'UEFA compte une trentaine de pays européens). Finalement, le troisième interroge les raisons de la constitution de l'UEFA durant les années 1950 ainsi que le modèle d'organisation choisi par ses promoteurs.

Philippe Vonnard est Docteur ès sciences du sport et de l'éducation physique de l'Université de Lausanne. Il a publié plusieurs articles scientifiques sur la thématique de l'histoire transnationale des sports et a récemment coordonné Building Europe with the Ball (2016) et Beyond Boycotts. Sport during the Cold War in Europe (2017). Actuellement engagé en tant que collaborateur de recherche à l'Institut des sciences du sport de l'Université de Lausanne (ISSUL), il est également un membre actif du Réseau d'études des relations internationales sportives (RERIS).