L’OFEV approuve la demande de tir de régulation de trois jeunes loups de la meute de Beverin

    -     Deutsch
L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a approuvé la demande de régulation du loup déposée par le canton des Grisons. Ce dernier peut par conséquent prononcer la décision de tir de trois jeunes individus de la meute de Beverin.

Le 23 août 2021, le canton des Grisons a déposé une demande auprès de l’OFEV portant sur la régulation de la meute de loups de la région de Beverin. Pour justifier sa demande, il a fait valoir, d’une part, les attaques d’ovins en dépit des mesures de protection des troupeaux et, d’autre part, le fait que ces animaux sont trop peu farouches. Le tir de loups vise à induire un changement de comportement au sein de la meute.

Après examen du dossier, l’OFEV a approuvé la demande en s’appuyant sur la loi sur la chasse et l’ordonnance correspondante, révisée mi-juillet 2021. Le canton peut tirer trois jeunes loups. Le droit fédéral n’autorise toutefois ni les tirs à l’intérieur des districts francs, ni celui du mâle reproducteur.

Le canton des Grisons peut désormais prononcer une autorisation de tir, dont la validité devra être limitée au 31 mars 2022.

Les mesures prévues visent à ce que les loups redeviennent craintifs. Pour garantir l’effet escompté, l’OFEV recommande, dans sa prise de position, de tirer les jeunes animaux si possible lorsqu’ils se trouvent dans un groupe de plusieurs individus et à proximité d’habitations ou de troupeaux d’animaux de rente.

Les loups en Suisse
La Suisse compte actuellement près de 130 loups et au moins 11 meutes ; ces chiffres sont en augmentation. Le Conseil fédéral avait élaboré un projet de révision de la loi sur la chasse permettant de mieux réguler les effectifs croissants de loups et ainsi de répondre aux besoins des régions de montagne. Or le peuple suisse a refusé ce projet lors de la votation populaire du 27 septembre 2020. Il s’est de la sorte notamment exprimé contre les tirs de loups à titre préventif.

Le 30 juin 2021, le Conseil fédéral a adapté l’ordonnance sur la chasse au 15 juillet 2021 afin de tenir compte des difficultés auxquelles doivent faire face les régions abritant des populations croissantes de loups. Le seuil à partir duquel les tirs de loups sont possibles a ainsi été nettement abaissé. Parallèlement, les conditions ont été améliorées pour renforcer la protection des troupeaux. Des mesures de protection efficaces permettent de réduire les attaques, mais il est impossible d’assurer une protection totale. En effet, le loup est capable d’apprendre à contourner les mesures mises en place et de se spécialiser dans les attaques d’animaux de rente.

Les compétences demeurent inchangées. Les décisions de tir concernant un individu provoquant des dommages peuvent être prises par les cantons. Si ces derniers souhaitent intervenir dans une meute, ils doivent demander l’approbation de l’OFEV.

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr


This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |