L'OFEV et les cantons décident d'abaisser les niveaux des lacs du pied du Jura

- DE- FR
L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et les représentants des cantons riverains des lacs de Bienne, Morat et Neuchâtel, ainsi que les représentants des cantons riverains de l’Aar en aval du lac de Bienne, ont décidé le 14 décembre 2023 d’accroître encore le débit des trois lacs afin d’abaisser plus rapidement leurs niveaux. Cela permet de créer de la place pour d’éventuelles nouvelles précipitations. Les jours à venir devraient être secs. Mais les rivières et les lacs sont bien remplis et les sols saturés. Les prévisions météorologiques à plus long terme sont incertaines et de nouvelles précipitations sont possibles.

De nombreux cours d’eau montrent une réduction des crues, car les précipitations diminuent et la température, et donc la limite des chutes de neige, baissent.

Le lac de Bienne a atteint hier un niveau record. Ce jeudi, le niveau se situe toujours au niveau de danger 4 (danger fort). Il ne devrait baisser que lentement au cours des prochains jours. Les niveaux des lacs de Neuchâtel et de Morat atteindront leur maximum en fin de semaine, mais resteront à un niveau élevé pendant plusieurs jours. Les débits d’eau en aval des plus grands lacs restent hauts.

A partir de demain, vendredi midi, une situation météorologique déterminée par une haute pression et donc sans précipitations s’installe. Celle-ci devrait durer au moins jusqu’à mardi. Les prévisions météorologiques à plus long terme sont incertaines.

Accélération de l’abaissement pour faire face au danger de crues

En raison de la situation actuelle et des prévisions météorologiques, les cantons de Berne, de Neuchâtel, de Fribourg, de Vaud, de Soleure et d’Argovie ainsi que l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) ont décidé d’un commun accord d’augmenter progressivement l’écoulement au barrage de Port (BE) en aval du lac de Bienne avec effet immédiat.

Cette mesure permettra de faire baisser plus rapidement les niveaux des lacs de Bienne, de Neuchâtel et de Morat. Le débit de l’Aar en aval du lac de Bienne demeurera donc élevé ces prochains jours.

L’abaissement des niveaux des lacs permet d’accroître leur capacité. Avec cette mesure préventive, les services compétents agissent dans l’intérêt public et font usage d’une possibilité qui avait été introduite pour les lacs du pied du Jura suite aux crues de 2007.

Service médias de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), 58 462 90 00,
Service médias Direction des travaux publics et des transports (Office des eaux et des déchets), 31 633 31 40, (joignable jusqu’à 18h)

Office fédéral de l’environnement OFEV
https://www.bafu.admin.ch/fr