L’Université de Neuchâtel fait passer plus de 10’000 examens à distance

L’Université de Neuchâtel fait passer plus de 10’000 examens à dista

L’Université de Neuchâtel (UniNE) démarre cette semaine une expérience totalement inédite. Plus de 10'000 examens vont s’effectuer à distance afin de respecter les mesures de sécurité en vigueur émises pas la Confédération. Il s’agit là d’une prouesse qui a nécessité de faire preuve d’innovation à la fois technique et pédagogique. A part quelques exceptions, l’ensemble des étudiantes et étudiants dans chaque faculté est concerné. Cette opération vient clore une période exceptionnelle qui a débuté en mars pour l’UniNE, avec le transit de plus de 5000 personnes d’activités présentielles vers des activités à distance.

Plus de 10'000 examens passés à distance, c’est ce qui démarre aujourd’hui à l’UniNE pour plusieurs semaines. Les quatre facultés sont à pied d’oeuvre pour procéder à ces épreuves d’un type inédit. La Faculté des lettres et sciences humaines fait passer 3261 examens, la Faculté des sciences 3733, la Faculté de droit 2520, la Faculté des sciences économiques 1276, soit un total de 10'790 examens.

Etant donné le caractère exceptionnel de la période en cours et les difficultés auxquelles les étudiantes et les étudiants ont été confronté-e-s dans leur préparation, les échecs ou retraits seront considérés comme des absences justifiées et ne compteront pas comme une tentative.

A l’occasion du point presse que la direction de l’Université de Neuchâtel a donné ce matin, le recteur et le secrétaire général sont revenus sur les différents aspects liés à la crise de la Covid-19 à l’UniNE. Dès le 16 mars 2020 et jusqu’à ce jour, plus de 5000 personnes se sont retrouvées à étudier, à enseigner, à travailler à distance.

L’UniNE a notamment dû développer de nouvelles prestations pour pouvoir répondre à certaines demandes liées à ce contexte. Par exemple, les bibliothèques ont mis en place un système de prêt gratuit à distance et de scannage des ouvrages nécessaires pour étudier, étant donné que les étudiant-e-s, les chercheuses et les chercheurs ne pouvaient plus accéder aux espaces de prêt ni aux salles de lecture.

Des séminaires de formation continue, prévus ou non déjà avant la crise, ont eu lieu en ligne et ont rencontré du succès. C’est le cas notamment d’un webinaire mis sur pied par la Faculté de droit le 16 avril, qui a rassemblé plus de 200 personnes issues du monde de l’entreprise, autour de questions concrètes auxquelles se sont retrouvées confrontées les PME au coeur de la crise. A travers ce type d’opération, l’UniNE tient à répondre à sa mission de service à la cité, en plus de ces deux autres missions principales d’enseignement et de recherche.

Le Bureau social de l’UniNE a également été sollicité d’une manière jamais connue jusqu’à présent. Les demandes de soutien financier de la part des étudiantes et des étudiants ont pratiquement doublé, passant de 80 demandes sur la période d’avril-mai 2019 à 150 demandes pour la même période en 2020.

La direction de l’UniNE s’attache désormais à préparer la réouverture des bâtiments le 8 juin en fonction des règles émises par la Confédération, ainsi que la rentrée universitaire de septembre.