La Confédération confirme le droit aux contributions de l’Université de Lausanne

    -     Deutsch
Le 26 janvier 2022, le Conseil fédéral a confirmé à l’Université de Lausanne le droit aux contributions allouées conformément à la loi fédérale sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE). Université cantonale active dans plusieurs disciplines, elle a choisi de se spécialiser dans trois axes : les sciences humaines et sociales, les sciences de la vie et la médecine, les sciences de l’environnement.

L’entrée en vigueur de la loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE), le 1er janvier 2015, a entraîné l’obligation pour toutes les hautes écoles cantonales existantes d’obtenir leur accréditation d’institution au plus tard fin 2022. Une haute école à laquelle l’accréditation d’institution a été accordée a droit, en fonction de la décision d’accréditation, à l’appellation d-« université », de « haute école spécialisée », de « haute école pédagogique » ou d-« institut universitaire». L’accréditation d’institution est par ailleurs une condition indispensable pour obtenir la reconnaissance du droit aux contributions au sens de la LEHE et bénéficier de fonds fédéraux.

L’Université de Lausanne était déjà reconnue par le Conseil fédéral comme université ayant droit aux contributions selon l’ancienne loi fédérale sur l’aide aux universités LAU. Le 25 juin 2021, le Conseil suisse d’accréditation a accrédité l’Université de Lausanne sans conditions. Le Canton de Vaud a ensuite déposé auprès du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, une demande de reconnaissance du droit aux contributions. Le 25 novembre 2021, cette demande a reçu un soutien unanime de la part de la Conférence plénière de la Conférence suisse des hautes écoles (CSHE). Sur cette base, le Conseil fédéral a reconnu le droit aux contributions de l’Université de Lausanne.

This site uses cookies and analysis tools to improve the usability of the site. More information. |