La Confédération confirme le droit aux contributions de la Haute école de Lucerne

    -     Deutsch
Le 19 août 2020, le Conseil fédéral a reconnu à la Haute école de Lucerne (Haute école spécialisée de Suisse centrale) le droit aux contributions allouées conformément à la loi fédérale sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles. Outre l’enseignement axé sur la pratique, les compétences clés de cette institution sont la formation continue, la recherche orientée vers l’application, mais aussi les services.

L’entrée en vigueur de la loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE), le 1er janvier 2015, a entraîné l’obligation pour toutes les hautes écoles cantonales existantes ou à venir d’obtenir leur accréditation d’institution au plus tard fin 2022. Une haute école à laquelle l’accréditation d’institution a été accordée a droit à l’appellation d-« université », de « haute école spécialisée » ou de « haute école pédagogique ». L’accréditation d’institution est par ailleurs une condition indispensable pour obtenir la reconnaissance du droit aux contributions au sens de la LEHE et pour bénéficier de fonds fédéraux.

En décembre 2003, le Conseil fédéral avait accordé aux six cantons de Suisse centrale (Lucerne, Uri, Schwyz, Obwald, Nidwald et Zoug), conformément à l’ancienne loi sur les hautes écoles spécialisées, une autorisation de durée indéterminée portant sur la création et la gestion de la Haute école spécialisée de Suisse centrale (Fachhochschule Zentralschweiz, FHZ). Depuis 2007, la FHZ porte l’appellation Haute école de Lucerne (Hochschule Luzern, HSLU). Le 27 septembre 2019, le Conseil suisse d’accréditation a octroyé l’accréditation d’institution comme haute école spécialisée à la HSLU. Le conseil concordataire responsable de la HSLU, qui représente les six gouvernements cantonaux de Suisse centrale, a alors déposé la demande de reconnaissance du droit aux contributions auprès du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR). Le 1er juillet 2020, cette demande a reçu un soutien unanime de la part de la Conférence plénière de la Conférence suisse des hautes écoles (CSHE). Sur cette base, le Conseil fédéral a reconnu le droit aux contributions de la HSLU.